Actualités

Incendie majeur à Greenfield Park : des dizaines de familles relocalisées

Incendie majeur à Greenfield Park : des dizaines de familles relocalisées
Image : Mike Dechantal - Zone 911
Juliette Poireau
le 15 octobre à 14:00

Hier après-midi, mercredi 14 octobre, vers 15 h 20, les pompiers du Service de sécurité incendie de l’agglomération de Longueuil (SSIAL) sont intervenus sur l’avenue Victoria en raison d’un incendie majeur dans un immeuble de 40 logements.

À leur arrivée, les pompiers ont constaté l’apparence de fumée et de flammes sur le toit du bâtiment et ont immédiatement procédé à l’évacuation complète de l’immeuble. « Personne n’a été blessé, aucun citoyen et aucun membre de l’équipe, raconte le pompier Stéphane Difruscia. »

Toutefois, face à l’ampleur de l’incendie, l’équipe sur place à lancer la « 5e alarme », ou alerte générale, pour mobiliser tous les pompiers du SSIAL. N’étant pas encore assez, l’équipe du SSIAL a appelé en renfort les services de sécurité incendie de quatre autres villes. En tout, plus d’une centaine de pompiers se sont retrouvés à maîtriser les flammes sur l’avenue Victoria pendant neuf heures.

« J’ai quitté les lieux vers minuit hier soir », soutient Stéphane Difruscia. L’agent explique que l’intervention a été retardée en raison d’un deuxième toit, qui n’a pas été enlevé après d’anciennes rénovations : « On a dû couper deux toits au lieu d’un pour atteindre le brasier. »

La cause de l’incendie pourrait provenir d’étincelles apparues lors de travaux effectués dans la journée avec différents outils, comme une scie.

Constatant les dommages sur l’immeuble et en raison de la coupure des services, la Croix-Rouge s’est occupée de relocaliser les sinistrés chez des membres de leurs familles ou dans des hôtels.

« Les dommages sont évalués à plusieurs centaines de dollars, et environ sept à huit logements localisés au dernier étage, en dessous du toit, sont considérés comme perte totale », détaille le pompier. Ses familles devront alors trouver un nouvel endroit pour se loger, en plus d’avoir perdu tous leurs biens.

Pour les autres logements, il faudra attendre le feu vert pour venir récupérer ses biens.  

Les locataires assurés seront pris en charge par leur assureur, tandis que les autres pourront se diriger vers des organismes communautaires pour les aider à retrouver un domicile ou pallier leurs pertes.

On ne sait pas encore si l’immeuble pourra être réintégré, ce sont les assureurs qui le détermineront.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.