Actualités

Dissolution du Parti montarvillois : les deux conseillers restants deviennent indépendants

Dissolution du Parti montarvillois : les deux conseillers restants deviennent indépendants
Juliette Poireau
le 02 novembre à 11:50

Les conseillers municipaux Isabelle Bérubé et Vincent Fortier annoncent leur retrait du Parti montarvillois. Ils agiront désormais à titre d’indépendants au conseil de ville de Saint-Bruno-de-Montarville.

« À la suite de la dissolution du caucus du Parti montarvillois, les conseillers municipaux Isabelle Bérubé et Vincent Fortier agiront désormais à titre d’indépendants. Cette décision a été prise d’un commun accord avec le maire de Saint-Bruno-de-Montarville, Martin Murray », révèle un communiqué envoyé le 30 octobre par les élus concernés.

De ce fait, Martin Murray devient le seul élu à faire partie d’une formation politique, dont il reste le chef. Au cours de ces deux mandats, le maire a perdu six conseillers membres de son parti.

Isabelle Bérubé, la conseillère du district 5, explique sa décision sur Facebook : « Je pose ce geste avec comme seuls objectifs de travailler plus harmonieusement avec les autres membres du conseil et de donner toutes les chances possibles à la Ville pour qu’elle puisse reprendre son souffle. » Elle ajoute qu’elle poursuivra son travail pour « l’atteinte des engagements de protection de l’environnement, de développement de l’économie locale, de transparence et de saine gestion ».

Vincent Fortier, conseiller du district 2, s’est également exprimé sur le réseau social : « Je vais continuer à bien représenter les citoyens du district 2, à défendre la qualité des services aux citoyens, à soutenir la transparence municipale, la protection de l’environnement et la concrétisation du projet de complexe sportif. »

Par voie de communiqué, Mme Bérubé a réitéré que le « climat actuel est malsain » au conseil municipal, et espère que ce geste amènera les autres élus à les « voir autrement qu’à travers le prisme d’une formation politique ».

Les deux conseillers ont tenu à remercier le maire pour sa confiance et les ex-membres du Parti montarvillois pour leur soutien.

Pour Martin Murray, l’indépendance des deux élus face au Parti montarvillois va « leur permettre de jouer pleinement leur rôle de conseiller tout en évitant les très fortes tensions liées au climat politique actuel. »


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.