Actualités

Diminution du nombre d’incendies en 2019 à l’Agglomération de Longueuil

Diminution du nombre d’incendies en 2019 à l’Agglomération de Longueuil
Photo : TVRS
Juliette Poireau
le 28 août à 10:45

Le Service de sécurité incendie de l’Agglomération de Longueuil (SSIAL) a déposé, jeudi 27 août, son rapport des activités de l’année 2019. Plus d’interventions, mais moins d’incendies et de pertes matérielles.

En février 2019, lors du tragique incendie de la rue Toulouse à Longueuil, qui a fait 3 morts, 11 blessés et 40 sinistrés, les pompiers ont découvert que 80 avertisseurs de fumée n’étaient pas conformes parmi 200 logis visités dans le secteur touché.

« C’est malheureusement ce qu’on doit retenir de l’année 2019. On travaille fort pour s’assurer de la sécurité dans les bâtiments, et je suis toujours dérangé de voir qu’en 2019, des gens continuent de décéder dans des incendies au Québec, alors que nos bâtiments devraient en tout en temps être sécuritaires », déclare Jean Melançon, directeur du SSIAL.

Le programme de vérification des détecteurs de fumée 2016-2020 s’achève, pour laisser place au prochain, soit le 2021-2025. Les pompiers visitent près de 35 000 ménages par année pour inspecter la conformité des avertisseurs.

Moins d’incendies et de pertes matérielles, mais plus d’interventions

Le SSIAL a répondu à 8 729 appels en 2019, soit 53 interventions de plus que pour l’année 2018.

Néanmoins, le nombre d’incendies de bâtiments confirmé est à la baisse pour quatre municipalités de l’agglomération, sauf Boucherville qui affiche le même résultat que l’année précédente. En 2019, on recense 173 incendies de bâtiment, comparativement à 240 en 2018, soit 67 de moins. Les incidents de feux extérieurs ont eux chuté de 10, pour un total de 418.

Par contre, les assistances aux citoyens ont, quant à elles, subi une augmentation de près de 10 % par rapport à l’année 2018, passant de 2 672 à 2 936 opérations.

Il y a une corrélation entre la diminution du nombre d’incendies d’édifices et la réduction de la valeur des pertes en bâtiment. En effet, l’année 2019 présente des pertes de 7 162 197 $, dont plus de 1 M$ concernent trois interventions. Une baisse de plus de 4 740 000 $ par rapport à 2018.

« Principalement, c’est la négligence qui est la première cause des incendies, surtout lorsque les gens sont à la maison », explique Daniel Lemonde, directeur adjoint du SSIAL. 104 incendies ont été déclenchés par des éléments de cuisson laissés sans surveillance, soit 60 % des incidents totaux. Viennent ensuite les causes électriques, qui représentent 14 % des embrasements.   

D’ailleurs, le SSIAL participe activement pour sensibiliser les citoyens aux risques d’imprudence dans la cuisine.

Parmi tous les 8 000 appels effectués, plus de 5 000 étaient des appels de vérification. « Les interventions de vérification répondent à un appel émis au 9-1-1, sans nécessairement d’apparence de fumée ou de flammes », détaille M. Lemonde.

Initiatives communautaires

Près de 6 000 activités de prévention ont été mises en place par le SSIAL en 2010, dont la création du projet Pairs Aidants qui vise à mieux outiller nos collègues sur le stress post-traumatique et la santé psychologique au travail, spécifiquement en milieu d’urgence, ou encore la 5e édition de la Simulation frappante, afin de sensibiliser plus de 4 000 élèves sur les dangers relatifs à la conduite automobile avec les facultés affaiblies

« Nous essayons d’être le plus présents possible dans les activités de l’Agglomération », souligne Daniel Lemonde.

De plus, le SSIAL a mis l’accent sur son programme pour les personnes qui ont besoin d’assistance particulière lors d’évacuation, et continuera d’en faire la promotion cette année.

Afin de s’assurer que les membres conservent leurs habiletés pratiques et théoriques nécessaires à l’accomplissement de leur travail, plus de 5 600 heures en formation et en maintien des compétences ont été offertes.

En 2019, la population était de 430 274 habitants à l’Agglomération de Longueuil, ce qui place le SSIAL comme quatrième service incendie le plus important au Québec, sur les 650 existants.

2020, une année pas comme les autres

Plusieurs campagnes de sensibilisation continueront d’être déployées en 2020, malgré la pandémie de COVID-19. Toutefois, aucune activité de prévention n’est encore prévue pour cette année.

Les évacuations des établissements scolaires auront lieu, ce qui demandera de l’adaptation de la part de tous.

« Toutes les rencontres que nous ferons seront dans le respect des mesures sanitaires, comme lorsque nous intervenons », assure Jean Melançon.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.