Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : Attention à la confusion pour se faire vacciner

COVID-19 RIVE-SUD : Attention à la confusion pour se faire vacciner
IMAGE : TVRS
Juliette Poireau
le 15 avril à 12:30

La vaccination contre la COVID-19 s’élargit pour les personnes atteintes de certaines maladies chroniques, ainsi que pour les travailleurs essentiels œuvrant dans les milieux à risque important d’éclosions.

Toutefois, la manière de recevoir une dose de vaccin est différente pour ces deux groupes.

Les travailleurs essentiels identifiés dans la liste ci-dessous peuvent depuis mercredi prendre un rendez-vous sur la plateforme Clic Santé, au même titre que les personnes de 55 ans et plus.

  • Le personnel des écoles primaires et secondaires;
  • le personnel des milieux de garde pour enfants;
  • le personnel de la sécurité publique (pompiers, policiers et centres de détention);
  • les travailleurs étrangers temporaires du milieu agricole;
  • le personnel des abattoirs;
  • le personnel de secteurs miniers en région éloignée;
  • les travailleurs des organismes communautaires soutenus par le Programme de soutien aux organismes communautaires (PSOC).

Par contre, les personnes atteintes d’une maladie chronique les identifiant comme à très haut risque de complications de la COVID-19 n’ont pas d’action spécifique à poser pour se faire vacciner ou pour prendre un rendez-vous. La vaccination se fait sous recommandation d’un médecin.

Les personnes faisant partie de ce nouveau groupe prioritaire sont :

  • les personnes qui sont présentement hospitalisées avec une condition les mettant à risque de complications de la COVID-19;
  • les patients suivis en milieu hospitalier pour de la dialyse rénale, les personnes greffées et celles présentement traitées pour des cancers;
  • les personnes qui doivent recevoir une dose de vaccin sous la supervision d’un allergologue en milieu hospitalier.

Confusion chez les citoyens

Certains citoyens vivants avec une maladie chronique s’acharnent depuis lundi à prendre rendez-vous pour se faire vacciner contre la COVID-19 via la plateforme Clic Santé, mais leur groupe prioritaire n’apparaît pas dans les choix.

En effet, le ministre de la Santé, Christian Dubé, a annoncé en point de presse la semaine dernière que les personnes atteintes d’une maladie chronique pourraient bientôt prendre rendez-vous pour se faire vacciner sur le Web.

L’annonce d’hier démontre que cette façon de faire n’est pourtant pas proposée à la population, alors que de nombreuses doses de vaccin contre la COVID-19 attendent leur receveur.

 À l’heure actuelle, 317 774 doses ont été administrées en Montérégie.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.