Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : Le point sur la pandémie en Montérégie avec Dre Julie Loslier

COVID-19 RIVE-SUD : Le point sur la pandémie en Montérégie avec Dre Julie Loslier
Juliette Poireau
le 07 janvier à 14:25

En entrevue avec TVRS, la directrice de Santé publique de la Montérégie, Dre Julie Loslier, se dit « inquiète » de la situation actuelle dans la région, notamment en raison de la hausse du nombre de cas de COVID-19.

La moyenne du nombre de cas quotidiens de COVID-19 s’élève désormais à 371, en plus de la poursuite des records de nouveaux cas par jour, avec plus de 500 personnes infectées en 24 heures le 29 décembre dernier.

Une hausse des hospitalisations et des décès est également constatée en Montérégie, comme à l’échelle provinciale.

En date du 7 janvier, la Montérégie dénombre 31 175 cas confirmés de COVID-19 depuis le début de la pandémie, 1 118 morts et 4 000 cas actifs.  

« Le resserrement des mesures pendant la période des Fêtes, jumelé aux congés de certaines institutions auraient pu diminuer la transmission du virus, soutient Dre Loslier. Les chiffres démontrent que de nombreux rassemblements en résidences privées ont eu lieu, ce qui m’inquiète. »

La Montérégie compte présentement 150 éclosions, dont 85 % proviennent de milieux inconnus. « Les nouveaux cas actuels ne sont pas reliés à des milieux qu’on connaît. On fait face à de la transmission communautaire », détaille la directrice de Santé publique de la région.

Les milieux connus et analysés par la Santé publique pour rapporter les éclosions sont les milieux scolaires, de travail, de vie et de soins. Pour ces milieux, on recense 52 % des éclosions dans les milieux de vie pour aînés et les milieux de soin, et 42 % dans les milieux de travail. Aucune éclosion n’est relatée dans les établissements scolaires, étant donné que ceux-ci sont fermés temporairement.

L’annonce du gouvernement du Québec concernant un couvre-feu entre 20 h le soir et 5 h le matin du 9 janvier au 8 février est une nécessité, pour Dre Julie Loslier.

« On n’a pas le choix de prendre des mesures plus coercitives, c’est la conclusion des rassemblements qui se sont déroulés pendant le temps des Fêtes. Cela va permettre d’encore plus limiter les contacts, affirme-t-elle. Les soupers entre amis seront plus difficiles, car ce ne sera pas possible de repartir ensuite. Il ne sera plus possible de se rendre quelque part, sans que ça paraisse. Au moment où nous en sommes, il faut absolument que les gens acceptent et respectent les consignes. »

Vaccination

La lumière au bout du tunnel, c’est la vaccination. En date du 7 janvier, 7 500 personnes ont été vaccinées contre la COVID-19 en Montérégie, dont 6 000 travailleurs de la santé et 1 400 résidents de CHSLD.

Des équipes mobiles de vaccination ont été déployées cette semaine afin de se rendre dans les milieux de vie pour aînés et vacciner les résidents, une dizaine de résidences sont visitées chaque jour par ces équipes.

Rappelons que la clientèle mobile est contactée par leur Centre de santé et services sociaux (CSSS) respectif pour aller se faire vacciner dans l’un des points de vaccination du Quartier DIX30 à Brossard ou de Saint-Hyacinthe.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.