Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : La Montérégie reste dans le rouge

COVID-19 RIVE-SUD : La Montérégie reste dans le rouge
Une infirmière effectue un test de dépistage à la COVID-19 à une citoyenne dans une clinique mobile à Otterburn Park. IMAGE : TVRS
Juliette Poireau
le 05 mars à 10:45

Mercredi, le gouvernement du Québec a annoncé le passage en zone orange de plusieurs régions, sauf celles composant le Grand Montréal, dont fait partie la Montérégie, qui demeurent dans le rouge.

Le premier ministre, François Legault, a évoqué « une situation épidémiologique fragile » pour expliquer sa décision.

En effet, bien que le nombre de cas quotidiens de COVID-19, des hospitalisations et des décès soit à la baisse en Montérégie, la proximité de Montréal et l’émergence de nouveaux variant demandent une plus grande prudence, selon la Direction de Santé publique de la région.

Ainsi, les règles sanitaires actuelles restent en vigueur, dont le couvre-feu entre 20 h et 5 h, l’interdiction de rassemblements extérieurs et intérieurs dans les résidences privées et le télétravail obligatoire.

Rappelons également que les consignes concernant les lieux de culte sont maintenues, dont un maximum de 10 personnes, à l’exception des funérailles qui sont limitées à 25 personnes.

Toutefois, certains assouplissements ont été apportés, comme la reprise des activités extérieures regroupant un maximum de huit personnes, ainsi que l’ouverture des commerces non essentiels, des musées, des bibliothèques, des piscines publiques, des patinoires et des cinémas.

Le gouvernement a aussi annoncé la reprise des activités parascolaires au primaire et au secondaire dès le 15 mars, mais en groupe-classe uniquement. De plus, des ajustements pourraient être apportés concernant les salles de spectacle, les lieux de culte et les sports dans les prochaines semaines si la situation épidémiologique demeure favorable.

Le premier ministre explique « attendre de voir les répercussions de la semaine de relâche », à savoir si les Québécois auront bien respecté les règles sanitaires, avant de déposer un plan de déconfinement progressif.

Bilan

La Montérégie a dépassé le cap des 42 000 infections à la COVID-19 depuis le début de la pandémie, tandis que près de 1 500 personnes sont décédées en raison du nouveau coronavirus.

Avec quelque 700 nouvelles contaminations la semaine dernière, la moyenne de nouveaux cas quotidiens se situe autour de 100, contrairement à 300 en janvier.

La bonne nouvelle, c’est que la vaccination avance dans la région. Plus de 60 300 doses de vaccin ont été administrées jusqu’à présent, alors que 42 000 rendez-vous sont actuellement réservés pour les personnes âgées de 80 ans et plus et leurs proches aidants de 70 ans et plus.

« Même si la vaccination est une étape importante pour contrer la pandémie et envisager un assouplissement des mesures, le respect des consignes sanitaires demeure encore essentiel », tient à souligner la directrice de Santé publique de la Montérégie, Dre Julie Loslier.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.