Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : La Montérégie en zone jaune dès lundi

COVID-19 RIVE-SUD : La Montérégie en zone jaune dès lundi
Premier événement en présentiel de la CCIRS dans le contexte de la pandémie en septembre 2020, juste avant la deuxième vague de cas de COVID-19 - IMAGE : ARCHIVES TVRS
Juliette Poireau
le 09 juin à 11:45

La Montérégie connaît une baisse de tous les indicateurs reliés à la COVID-19 depuis la mi-avril, et passera en zone jaune dès lundi 14 juin prochain, selon une annonce du gouvernement du Québec.

« Dès le 14 juin, toutes les régions du Québec passeront en zone jaune ou verte », a déclaré le premier ministre François Legault hier après-midi en point de presse.

En zone jaune, les rassemblements intérieurs sont autorisés entre personnes provenant de deux adresses différentes et les bars vont pouvoir rouvrir avec deux clients de deux maisonnées maximum par table, au même titre que les restaurants. La vente d’alcool cesse toutefois à 23 h pour une fermeture des établissements à minuit.

Le nombre de visiteurs maximum dans les mariages et les funérailles s’élève à 50, et à 250 dans les lieux de culte.

Les salles de cinéma pourront accueillir 2 500 spectateurs, seulement si des divisions de 250 personnes sont possibles, comme c’est le cas pour les concerts et autres représentations. La consommation de nourriture sera de nouveau autorisée.

Pour les loisirs et les sports, un maximum de 25 personnes pourra participer à une activité supervisée extérieure, et de 12 pour une activité intérieure. Les installations sanitaires et les vestiaires seront de nouveau accessibles.

Tous les lieux récréatifs intérieurs et extérieurs vont rouvrir avec un protocole sanitaire strict.

À l’école, le port du masque ne sera plus obligatoire en classe pour les élèves du primaire et du secondaire.

Des indicateurs encourageants

Un changement de palier d’alerte qui concorde avec l’amélioration constante de la situation épidémiologique de la Montérégie. À l’heure actuelle, la région compte un peu plus de 300 cas actifs, du jamais vu depuis l’été dernier.

Dans la semaine du 30 mai, moins de 300 nouveaux cas de COVID-19 ont été enregistrés sur tout le territoire montérégien, pour une moyenne d’environ 40 nouvelles infections par jour.

Les hospitalisations sont aussi en chute libre avec six entrées à l’hôpital en sept jours, comparativement à une vingtaine il y a un mois. Présentement, 20 personnes sont hospitalisées en Montérégie pour des complications en lien avec la COVID-19. C’est cinq de moins que jeudi dernier.

Le nombre d’éclosions diminue progressivement avec un total de 38 en date du lundi 7 juin, dont 63 % d’entre elles proviennent des milieux de travail. Plus précisément, on en recense 24 en entreprise, six en milieu scolaire, quatre dans les services de garde, trois dans un milieu de vie fermé ou de soins et une d’un autre milieu ou d’un événement.

Au début du mois de mai, la région comptait 131 éclosions, soit plus du triple que le chiffre actuel.

Néanmoins, ce sont près de 51 000 personnes qui ont été contaminées par la COVID-19 en Montérégie et 1 550 qui en sont décédées, dont deux sont survenus la semaine dernière.

Vaccination

En date du mercredi 9 juin, 999 249 doses de vaccin contre la COVID-19 ont été administrées en Montérégie, ce qui représente près de 70 % de la population.

Rappelons que les personnes ayant reçu leur première dose de vaccin il y a au moins huit semaines peuvent devancer leur rendez-vous pour leur deuxième dose via Clic Santé.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.