Actualités

COVID-19 : Doublement vacciné pour une plus grande liberté

COVID-19 : Doublement vacciné pour une plus grande liberté
IMAGE : TVRS
Juliette Poireau
le 08 juillet à 13:40

Si la situation épidémiologique se détériore à l’automne, les Québécois devront être doublement vaccinés pour avoir accès à certaines activités.

Le ministre de la Santé et des Services sociaux, Christian Dubé, en a fait l’annonce jeudi.

L’objectif est d’éviter un confinement généralisé aux Québécois si une recrudescence des cas de COVID-19 est observée à l’automne, comme ce qui s’est produit l’année dernière. La stratégie de gestion de la crise sanitaire va reposer sur l’utilisation d’un passeport vaccinale, soit le code QR reçu à la suite de l’administration de ses deux doses de vaccin.

Le but est de garder tous les secteurs d’activités ouverts en optant pour une alternative au confinement généralisé et gérer de manière ciblée les cas et les contacts.

Au lieu de fermer complètement certains milieux, seules les personnes doublement vaccinées pourront accéder à des endroits à risque d’éclosions, y compris leur milieu de travail.

La preuve vaccinale sera demandée seulement pour des services non essentiels, notamment pour les spectacles, les salles d’entraînement physique, les bars, les restaurants, les sports, les activités parascolaires, etc.

« Les personnes adéquatement vaccinées vont conserver leur vie normale, alors que la situation sera plus difficile pour celles qui ne le seront pas si la situation se détériore », soutient Christian Dubé.

En effet, les citoyens non vaccinés, ou inadéquatement, ne pourront accéder à certaines activités considérées à risques élevés de transmissions. De plus, lors d’une éclosion de cas de COVID-19 dans leur milieu de travail, par exemple, ils seront obligés de s’isoler, d’effectuer des tests de dépistage et de continuer de respecter toutes les mesures sanitaires, comme c’est le cas depuis le début de la pandémie.

Pour éviter de servir du passeport vaccinal, les Québécois sont appelés à se faire vacciner totalement d’ici le 1er septembre. « Plus on est vacciné, plus la protection augmente », conclut le ministre Dubé.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.