Actualités

Cambriolage de près de 10 000 $ en dons de produits destinés aux plus démunis

Cambriolage de près de 10 000 $ en dons de produits destinés aux plus démunis
Image : Jean-Marie Girard
Juliette Poireau
le 30 décembre à 09:00

Dans la nuit du 28 au 29 décembre, l’entrepôt de la Grande Guignolées des médias de la Rive-Sud (GGMRS), où sont stockés les denrées non périssables et les produits destinés aux familles démunies du territoire, a été retrouvé cambriolé, dévalisé, saccagé.

Le président de l’événement depuis neuf ans, Jean-Marie Girard, dit « avoir ressenti un sentiment très spécial » à son arrivée sur les lieux du saccage. Plus d’une vingtaine de boîtes de denrées ont été dérobées par les voleurs, ainsi que des produits hygiéniques et pharmaceutiques, et des items pour les bébés. L’ensemble des produits volés représentent près de 10 000 $ de dons.

« De nombreuses boîtes étaient éventrées et renversées, du matériel a été volé, des denrées, du papier toilette, des kleenex, du linge, des produits pour bébé, de la nourriture… Wow!, se désole Jean-Marie Girard. C’est incroyable de se dire que des articles destinés aux familles les plus démunies soient ainsi dérobés. »

Selon le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL), les cambrioleurs sont entrés par effraction en forçant la serrure de l’entrepôt vers 23 h 30 dans la nuit du 28 au 29 décembre. Une enquête est en cours depuis. « On essaye de trouver la chronologie des événements et de voir de quelle façon le crime a pu se produire », détaille l’agent Ghyslain Vallières du SPAL.

Actuellement, les policiers sont à la recherche de preuves et de témoins qui auraient pu être sur les lieux, soit dans le secteur commercial de la rue Auguste à Greenfield Park, entre 23 h et 00 h cette nuit-là. D’ailleurs, toute personne ayant des informations sur ce crime est appelée à contacter le SPAL de manière anonyme avec la ligne Info-Azimut au 450 646-8500.

L’agent Vallière n’a pas voulu confirmer, ni infirmer, si des suspects étaient déjà dans la ligne de mire du SPAL, ou si des témoins étaient venus à eux : « Nous souhaitons garder ces informations pour nous afin de garder une avance sur les auteurs de ce crime odieux et non acceptable. »

Selon Jean-Marie Girard, l’entrepôt n’était pas muni d’un système d’alarme, mais des caméras de surveillance sont installées à l’extérieur du bâtiment. C’est le propriétaire de la bâtisse qui a découvert le saccage lors d’une simple vérification et qui a immédiatement contacter le président.

En mode réaction, l’organisation prolonge sa collecte de dons et de denrées jusqu’au 11 janvier, alors que l’événement devait initialement prendre fin aujourd’hui. Les dons monétaires se font sur le site Internet www.guignoleerivesud.org/dons, tandis que les denrées non périssables doivent être apportées à l’entrepôt qui vient d’être cambriolé au 1050 rue Auguste à Greenfield Park. Il est obligatoire de téléphoner au 514 993-2657 avant de se rendre à l’entrepôt dans le contexte de la pandémie.

Toutefois, l’entrepôt est ouvert à tout le monde jusqu’à 17 h, aujourd’hui et demain. Les rendez-vous seront nécessaires à partir du 2 janvier.

L’objectif est d’amasser les pertes occasionnées par le cambriolage, et même plus, pour aider davantage les familles dans le besoin du territoire. Jusqu’à présent, 700 caisses de dons ont été recueillis par la GGMRS, soit 300 de plus qu’en 2019.

Rappelons que les 23 organismes partenaires de la GGMRS fournissent chaque année de l'aide alimentaire à près de 126 000 personnes.

« C’est avec désolation et consternation que j’ai appris les actes de vandalisme commis à l’entrepôt de La Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud. La GGMRS est un organisme essentiel qui vient en aide à des citoyens vulnérables, et ce, particulièrement en cette période des Fêtes.  Je fais appel à votre générosité et à votre solidarité pour donner un coup de pouce à l’organisme », a déclaré, quant à elle, la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent.

Élan de solidarité

En seulement quelques heures, des dizaines de citoyens ont répondu à l’appel de l’organisme qui devait rapidement monter une équipe de bénévoles afin de remettre en ordre l’entrepôt à la suite du cambriolage et poursuivre les activités jusqu’au 11 janvier. En effet, une équipe de 12 bénévoles est sur place depuis hier.

De plus, les messages ne cessent d’affluer sur la page Facebook de la Grande Guignolée des médias de la Rive-Sud, si bien que l’organisme doit dresser une liste de donateurs à contacter.

« Vous avez été nombreux à partager nos publications, à effectuer des dons en ligne et à manifester votre intention de donner des denrées… à un tel point que nos lignes sont surchargées. Vous pouvez nous écrire en messagerie privée et soyez assurés que nous répondrons à chaque message », mentionne l’organisation sur Facebook.

« Nous avons besoins de denrées et des produits qui ont été dérobés, mais pas de toutous et de linge », détaille Jean-Marie Girard.

Des dons revendus sur des sites de ventes en ligne

Finalement, la GGMRS souhaite mettre en garde la population concernant la vente de denrées sur les portails de ventes en ligne, tels que Kijiji et Marketplace. Bien qu’il soit impossible de déterminé si les denrées et les autres produits de première nécessité revendus proviennent du cambriolage de l’entrepôt de la GGMRS, l’organisation invite les citoyens à « demeurer vigilants ».


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.