Actualités

Boucherville veut réduire l’émission de gaz à effet de serre sur son territoire

Boucherville veut réduire l’émission de gaz à effet de serre sur son territoire
Le maire Jean Martel lors de la séance du conseil municipal de la Ville de Boucherville le 22 mars. / IMAGE : TVRS
Juliette Poireau
le 23 mars à 14:00

Lors de la dernière séance du conseil municipal du lundi 22 mars, les membres ont adopté à l’unanimité l’adhésion de la Ville de Boucherville envers la Convention mondiale des maires pour le climat et l’énergie et le programme Partenaires dans la protection du climat.

La Convention mondiale des maires pour le climat et l’énergie a pour volonté de rallier les maires et les gouvernements locaux de partout sur la planète dans un engagement commun de réduction de l’émission des gaz à effet de serre (GES). Le regroupement demande aux participants de mettre en œuvre des « initiatives ambitieuses et mesurables en matière de climat et d’énergie qui conduisent à un avenir inclusif, juste, à basse émission et résilient au climat ».

Afin de concrétiser cette vision, la Ville de Boucherville promet de prendre des mesures pour limiter et éviter l’émission de GES, se préparer aux impacts des changements climatiques, accroître l’accès aux énergies durables et évaluer les progrès accomplis dans la réalisation des objectifs. Le maire Jean Martel est donc appelé à représenter la Ville de Boucherville en souscrivant à la Convention, rejoignant ainsi des milliers d’autres villes et gouvernements locaux du monde entier engagés dans le leadership climatique.

À l’heure actuelle, le Canada compte 47 membres, dont 25 au Québec. Avec son adhésion, le maire Jean Martel souhaite que d’autres maires et mairesses de la Rive-Sud se joignent à lui.

La première étape sera de dresser un portrait précis des émissions de gaz à effet de serre sur le territoire de Boucherville. Une firme externe se chargera d’analyser la situation actuelle.

C’est ensuite que la Ville pourra mettre en place des stratégies de réduction et de faire le suivi régulièrement des progrès afin d’atteindre l’objectif de diminuer de 40 % les émissions actuelles d’ici 2030.

Partenaires dans la protection du climat

Le conseil municipal de Boucherville a également adopté l’engagement de la Ville dans le programme Partenaires dans la protection du climat (PCC) de la Fédération canadienne des municipalités (FCM) et du Conseil international pour les initiatives écologiques locales (ICLEI). Ce programme vise le partage des connaissances et des expériences sur le ralentissement des GES entre les villes adhérentes.

Le PPC est composé de cinq étapes : établir un éventail de révision des émissions de GES; déterminer un objectif de réduction de GES; élaborer un plan d’action locale; mettre en œuvre un plan d’action; surveiller les progrès; préparer l’analyse des résultats.

Par son adoption, la Ville de Boucherville s’engage à franchir les cinq jalons du programme PPC et autorise le chef du service Environnement ou le directeur de l’Urbanisme et de l’Environnement à signer l’accord.

Le maire Jean Martel affirme que des informations détaillées concernant l’élaboration du plan d’action pour réduire l’émission de gaz à effet de serre « suivront bientôt ».

Actuellement, 450 municipalités canadiennes adhèrent au PPC.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.