Actualités

Bloc Québécois : les membres du caucus en isolement

Bloc Québécois : les membres du caucus en isolement
Juliette Poireau
le 15 septembre à 15:45

Les 32 membres du caucus du Bloc Québécois se sont tous placés en isolement préventif après qu’un employé du cabinet du chef ait reçu un résultat positif à la COVID-19.

Selon le bureau du député de Montarville, Stéphane Bergeron, tous les membres du caucus présents à la rencontre du 8 septembre dernier à Saint-Hyacinthe se sont placés en isolement préventif en raison de la présence d’une personne infectée à la COVID-19. Il précise que « toutes les mesures ont été prises pour minimiser les contacts et les risques de transmission » lors de la réunion.

Toutes les activités du caucus se dérouleront en mode virtuel, suivant ainsi les directives de la Santé publique.  

Stéphane Bergeron est actuellement en attente des résultats de son test de dépistage. S’il s’avère négatif, le député reprendra ses activités régulières d’ici le 22 septembre au plus tard, selon les consignes de la Santé publique. Le bureau de circonscription demeure ouvert.

Le député de Pierre-Boucher —Les Patriotes — Verchères, Xavier Barsalou-Duval est lui aussi en isolement préventif, et a décidé de respecter la quatorzaine. De plus, le bureau de circonscription est fermé temporairement, et les employés sont en télétravail jusqu’à l’obtention d’un résultat négatif de la COVID-19. « En revenant au bureau, nous allons ajouter le porte du masque obligatoire en tout temps pour tout le monde », détaille Carole Audet, l’attachée de presse de M. Barsalou-Duval. Le député effectuera quant à lui un test demain, car la clinique mobile Jean-Béliveau de Longueuil était surchargée aujourd’hui.

Sur sa page Facebook, le député de Longueuil–Saint-Hubert, Denis Trudel, a affirmé n’avoir aucun symptôme, mais assure qu’il se placera en isolement jusqu’à l’obtention du résultat du test de dépistage, comme l’ensemble de ses collèges. Le bureau de circonscription est lui aussi fermé temporairement et tous les employés sont en télétravail. Toutefois, les employés du cabinet ne sont pas obligés d’effectuer un test de dépistage pour revenir au bureau, selon les directives de la Santé publique.

Le député de La Prairie, Alain Therrien, a confirmé sur Facebook avoir effectué un test de dépistage aujourd’hui tout en se plaçant en isolement préventif. « Durant cette rencontre, j’avais bien pris soin de respecter la distanciation de 2 mètres et de porter le masque », soutient-il. Selon la messagerie du cabinet, le bureau de circonscription est « fermé pour des raisons exceptionnelles ».


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.