Actualités

Augmentation de 1,2 M$ du budget de Mont-Saint-Hilaire pour 2021

Augmentation de 1,2 M$ du budget de Mont-Saint-Hilaire pour 2021
Image : TVRS
Juliette Poireau
le 15 décembre à 14:00

La Ville de Mont-Saint-Hilaire a adopté hier son budget 2021 qui s’élève à 39,7 M$, une augmentation de 1,2 M$ par rapport à l’année précédente, soit une hausse de 3,08 %. Un gel de taxes est également confirmé pour donner du « répit » aux contribuables.

Les taxes foncières ne connaîtront aucune augmentation, la tarification globale est maintenue et la taxe foncière agricole diminue. Les citoyens de Mont-Saint-Hilaire devront débourser 3 476 $ pour une résidence de 382 700 $.

Les tarifs respectifs de l’eau et des matières résiduelles baissent de 7 $ chacun, tandis que le tarif de l’assainissement des eaux croît de 15 $.

Parmi les dépenses supplémentaires de la Ville en 2021, on compte l’ajout d’un peu plus de 1 M$ dans la quote-part versée aux organismes régionaux et l’indexation des dépenses.

En effet, les organismes régionaux comprennent 13,1 M$ des dépenses de la Ville l’année prochaine, soit plus de 33 % de son budget total. Les institutions concernées sont la police (3,5 M$); la MRC de la Vallée-du-Richelieu (2,8 M$); le service de sécurité incendie (2,3 M$); le transport (1,6 M$); l’eau (1,3 M$); l’assainissement (896 700 $); la CMM (463 300 $) et les services animaliers (81 700 $).

Le conseil municipal a décidé de maintenir au budget 2021 le même service de dette à l’ensemble que 2020, soit 5,2 M$, et d’exploiter les sommes disponibles pour rembourser plus rapidement ses emprunts lors de leur refinancement.

De plus, 6,2 M$ seront utilisés pour les loisirs et la culture; 5,2 M$ pour l’administration générale; 3,9 M$ pour le transport; 2,4 M$ pour l’hygiène de milieu et 1,6 M$ pour l’aménagement, l’urbanisme et le développement.

Ce budget dit « équilibré » par la Ville est rendu possible en raison de l’aide financière aux municipalités du gouvernement du Québec, dont Mont-Saint-Hilaire a reçu 1,8 M$. Cette subvention a également permis à la Ville d’offrir un gel de taxes, d’assurer un service de qualité à la population et de maintenir des investissements majeurs au niveau des parcs et des infrastructures.

Programme triennal d’immobilisations (PTI) 2021 – 2023

La Ville prévoit investir un peu plus de 65 M$ dans les trois prochaines années, dont 34,5 M$ en infrastructures; 20,1 M$ en bâtiments; 6,5 M$ en terrains; 2,8 M$ en parcs et espaces verts et 1,6 M$ en équipements et matériel roulant.

 Dès 2021, plusieurs travaux de réfection de voirie et de rues sont envisagés. De plus, la Ville compte amorcer la construction du dépôt à neige et les infrastructures de rue bordant le futur écocentre régional, ainsi qu’implanter plusieurs mesures pour favoriser le transport actif.

En ce qui concerne les bâtiments, le début des travaux de réfection du Centre aquatique et le dossier de la désuétude de l’hôtel de ville sont à l’agenda.

Pour les terrains, la Ville s’engage à poursuivre les acquisitions d’espaces aux fins de conservation et sa contribution dans le Fonds des municipalités pour la biodiversité (SNAP).

Concernant les parcs et les espaces verts, plusieurs projets de réaménagement sont planifiés, notamment aux terrains de tennis, ainsi qu’aux parcs de La Rocque et Lamartine. Des travaux aux parcs de l’Heure-Mauve et des Maires sont également annoncés, tout comme l’installation d’un parc canin sur le territoire.

Finalement, pour les équipements et le matériel roulant, des panneaux d’identification des parcs, le développement d’un programme de remplacement des équipements et des serveurs, ainsi qu’une optimisation de la sécurité du réseau informatique sont prévus.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.