Actualités

Aucun constat remis pour violation du couvre-feu dans la Vallée-du-Richelieu

Aucun constat remis pour violation du couvre-feu dans la Vallée-du-Richelieu
Image : iStock
Juliette Poireau
le 12 janvier à 14:00

La Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent a effectué 255 vérifications lors de la première fin de semaine de couvre-feu, mais remis aucun constat d’infraction.

« Les personnes interpellées répondaient aux critères d’exception du décret de la Sécurité publique », indique l’agent Jean-Luc Tremblay de la Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent.

« On opte pour une approche conviviale lors de nos vérifications, ajoute l’agent Tremblay. Le fardeau est du côté du citoyen qui doit prouver la légitimité de sa sortie. Jusqu’à preuve du contraire, chaque personne à l’extérieur pendant les heures du couvre-feu est en infraction. »

La stratégie choisie par la Régie reflète celle utilisée par les autres services de police de la province : démontrer une présence policière pour que la population respecte le couvre-feu. Les patrouilleurs sillonnent ainsi leur territoire avec leurs gyrophares allumés.

La Régie intermunicipale de police Richelieu–Saint-Laurent a, pour sa part, décidé d’opérer avec ses effectifs réguliers. Un nombre de policiers « suffisant » pour la mission demandée, selon Jean-Luc Tremblay.

Cependant, les policiers continuent d’intervenir pour mettre fin à des comportements qui contreviennent aux mesures sanitaires imposées par le gouvernement en cette période de confinement. Dans la semaine du 4 au 10 janvier, la Régie a reçu 40 appels de dénonciation. Parmi ces interventions, 20 avertissements et 5 constats d’infraction ont été donnés. Les autres appels étaient injustifiés.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.