Actualités

80 nouvelles places en CPE à Longueuil

80 nouvelles places en CPE à Longueuil
La nouvelle installation du CPE L'Attrait Mignon de Longueuil pendant sa construction.
Juliette Poireau
le 10 mars à 09:00

Le Centre de la petite enfance (CPE) L’Attrait Mignon de Longueuil a ouvert lundi 8 mars une nouvelle installation dans le quartier Sacré-Cœur de Longueuil.

Cette installation débloque ainsi 80 nouvelles places en CPE pour les enfants du secteur, dont 20 pour les poupons.

Toutefois, bien que ces places supplémentaires soient bien accueillies, c’est loin de répondre à la demande. En effet, la liste d’attente Place 0-5 compte près de 1 000 familles inscrites pour une place en CPE.

D’ailleurs, les 80 enfants qui bénéficieront d’une place dans la nouvelle installation ont été choisis selon leur date d’inscription et les disponibilités dans son groupe d’âge.

Le CPE L’Attrait Mignon remercie les parents pour leur « compréhension ».

Cela fait 9 ans que l’édifice est attendu. Le CPE L’Attrait Mignon a obtenu l’autorisation de développer une nouvelle installation en novembre 2012. « Ce fut un parcours semé de nombreuses embûches », confie Claudia Beaudin, directrice générale du CPE, par voie de communiqué.

L’établissement a tenu à remercier « du fond du cœur » Solange Beaulieu, la chargée de projet, Jacques Monty, l’architecte, Construction Pierre Bourdon, l’entrepreneur et la Ville de Longueuil, plus particulièrement le conseiller municipal Benoit L’écuyer pour leur implication dans la réalisation de cette installation qui « deviendra un milieu de vie où les enfants de Longueuil pourront s’épanouir à leur rythme ». 

Importance des CPE

Le CPE L’Attrait Mignon a profité de la Journée internationale des droites des femmes pour rappeler l’impact des CPE sur la société québécoise et sur la qualité de vie des femmes.

Le CPE soutient que le développement de places en milieux défavorisés « contribue à l’augmentation du succès des enfants à l’école », et que l’accès à un service de garde de qualité « permet aux parents de milieux défavorisés de sortir de l’aide sociale, d’augmenter leur revenu, d’obtenir un diplôme d’études et de développer des habiletés parentales adéquates ».

Rappelons que la Montérégie s’est vue ajouter que 374 places en CPE depuis l’arrivée au pouvoir de la Coalition Avenir Québec, alors que le gouvernement en avait promis 2 267.

À lire aussi :

Loin du nombre de places attendues en service de garde


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.