Actualités

4e vague de COVID-19 : Le Québec ne sera pas épargné

4e vague de COVID-19 : Le Québec ne sera pas épargné
Dr Horacio Arruda, François Legault et Christian Dubé en conférence de presse
Juliette Poireau
le 17 août à 16:39

Mardi 17 août marque le retour du trio du premier ministre québécois François Legault, du ministre de la Santé, Christian Dubé et du directeur de Santé publique, Dr Horacio Arruda afin de mettre en garde la population du Québec concernant la 4e vague de COVID-19.

Les experts le disent : « Le Québec ne sera pas épargné par la 4e vague de COVID-19 ». D’ailleurs la province connaît actuellement une flambée de nouveaux cas de COVID-19 passant de 60 nouveaux cas quotidiens à 400 en moins d’un mois. Une situation témoignée par la présence du variant Delta, plus contagieux et plus dangereux.

La grande majorité des cas et des hospitalisations sont des personnes non vaccinées ou inadéquatement vaccinées.

Cet après-midi, François Legault a annoncé l’arrêt de sa tournée des régions du Québec pour se concentrer sur la lutte de la COVID-19. Il devait notamment se rendre en Montérégie.

Ainsi, le gouvernement du Québec rend la vaccination obligatoire pour tous les travailleurs de la santé. Les employés concernés ont jusqu’au 1er octobre pour aller chercher leurs deux doses de vaccin, sous peine de ne plus pouvoir exercer leur métier. Bien que 90 % du personnel de la santé soit adéquatement vacciné, les risques de transmission du 10 % restants sont trop importants, selon le gouvernement.

Pour l’instant, seul ce secteur d’activités est concerné par la vaccination obligatoire.

« Contrairement au passeport vaccinal, on touche à deux choses en rendant la vaccination obligatoire : l’intégrité physique et au droit du travail, soutient François Legault. Ce n’est pas banal. »

C’est pourquoi une démarche de consultation avec les partis d’opposition et différentes parties prenantes est prévue dès la semaine prochaine pour débattre sur la vaccination obligatoire, que ce soit pour le personnel soignant et d’autres domaines, tels que les enseignants et les travailleurs de l’état en contact avec des citoyens.

À la veille de la rentrée scolaire qui amènera son lot d’impacts sur la situation sanitaire au Québec, le gouvernement annonce le port du masque obligatoire dans tous les établissements d’enseignement supérieur, dont les cégeps et les universités, même en classe.

Une mesure qui n’est pas exclue pour les écoles secondaires et primaires. La Santé publique doit émettre des recommandations à ce sujet dans les prochains jours. Rappelons que pour l’instant, le port d’un couvre-visage est obligatoire seulement dans les aires communes et dans les autobus.

Vaccination

Actuellement, 85 % des Québécoises et Québécois ont reçu au moins une dose de vaccin contre la COVID-19, ce qui représente tout de même une forte adhésion de la population.

Toutefois, il faut les deux doses de vaccin pour être protégé du virus et lutter contre cette 4e vague.  


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.