Que cherchez-vous?

Brossard aura son poste de police

Jeudi 24 mars 2022 10:30 Juliette Poireau
IMAGE : TVRS

Promesse électorale de la mairesse de Brossard, Doreen Assaad, l’implantation d’un poste de police sur le territoire de Brossard se concrétisera. La mairesse de Longueuil, Catherine Fournier, donne son feu vert. 

« C’est une étape majeure que nous franchirons aujourd’hui ! se réjouit Doreen Assaad. C’est là le résultat de nombreuses années d’efforts. L’établissement d’un tel poste entrainera l’image d’une police plus présente, plus visible et davantage engagée dans sa communauté. » En effet, la Ville de Brossard tente de retrouver son poste de police depuis 20 ans, perdu lors des fusions municipales des années 2000.

Avec plus de 50 000 habitants, la Ville de Brossard est la seule municipalité de cette envergure à n’avoir aucun poste de police sur son territoire. Actuellement, le poste de police le plus proche du centre de Brossard se trouve à 20 kilomètres.

Les citoyens de Brossard ont d’ailleurs démontré à plusieurs reprises leur volonté d’avoir un poste de police dans leur ville, notamment lors des consultations menées par le Service de police de l’agglomération de Longueuil (SPAL) en 2019.

« La mise en fonction imminente de trois stations du REM, le fait que la Ville de Brossard soit en plein essor et que nous franchirons le cap de 100 000 habitants prochainement sont autant de facteurs qui militent en faveur de l’établissement d’un poste de police sur notre territoire », ajoute Doreen Assaad.   

Le conseil de l’agglomération de Longueuil devrait entériner ce soir un mandat à la commission de la sécurité publique afin qu’elle étudie différents scénarios pour installer un poste de police sur le territoire de Brossard. Les mandats ont déjà été discutés à la table des maires de l’agglomération et été soumis aux élus de leurs conseils municipaux respectifs, en vue de leur adoption.  

Le directeur du SPAL, Fady Dagher, souhaite que le futur poste de police de Brossard soit établi dans un endroit stratégique afin de toucher le plus de monde possible, et surtout qu’il « permette une meilleure coordination des équipes sur le terrain, afin d’offrir des services encore plus efficaces aux citoyennes et aux citoyens, dans la poursuite de l’implantation de la philosophie de police de concertation et de proximité avec la population ».

Si le mandat est entériné par le conseil d’agglomération, le SPAL devrait proposer différents scénarios aux membres de la commission de la sécurité publique dans les semaines à venir avant de soumettre un projet en bonne et due forme, qui pourra se matérialiser dans les prochaines années.

© 2022 Télévision Rive-Sud Tous droits réservés Conditions d'utilisation
Alimenté par : Marchand Manager