Actualités

Tous les trottoirs de Longueuil seront finalement déneigés

Tous les trottoirs de Longueuil seront finalement déneigés
Juliette Poireau
le 08 juillet à 09:30

Mardi 7 juillet marquait le deuxième et dernier vote des élus municipaux de la Ville de Longueuil concernant le déneigement des trottoirs résidentiels. Finalement, c’est le déneigement de tous les trottoirs qui a remporté le plus de votes, contrairement à la séance du 16 juin, dont neuf élus sur cinq avaient opté pour le déneigement d’un trottoir local sur deux.

« Une majorité d’élus ont finalement entendu raison et ont approuvé, ce soir, les trois contrats de déneigement soutenant ma recommandation, de même que celle du comité exécutif et de l’administration pour que l’on maintienne le déneigement de tous les trottoirs de la ville », a mentionné la mairesse Sylvie Parent sur Facebook.

À la suite du premier vote pour une baisse de service en ne déneigeant qu’un trottoir sur deux dans une grande partie du territoire, de nombreux citoyens et organismes communautaires ont manifesté leur mécontentement.

Ainsi, la mairesse Sylvie Parent a décidé d’user de son droit de veto pour retourner au vote, qui a eu lieu hier soir.

« Longueuilloises, Longueuillois, je suis fière de notre communauté qui, une fois de plus, s’est mobilisée dans le meilleur intérêt de TOUS les citoyens de notre ville », conclut Mme Parent.

Rappelons que lors de la séance du conseil municipal du 16 juin, les élus de la Ville de Longueuil ont voté à neuf contre cinq pour l’amendement de trois contrats de déneigement avec l’option de dégager qu’un seul trottoir résidentiel sur deux dès l’hiver prochain, et ce pendant neuf ans. Une décision qui allait à l’encontre de l’administration municipale et du comité exécutif.

Les élus en faveur de cet amendement étaient l’équipe de l’opposition officielle, Longueuil Citoyen, accompagnée de Robert Myles et quatre indépendants.

Vendredi 26 juin, lors d’une séance extraordinaire, sept élus sur cinq se sont opposés au déneigement d’un trottoir sur deux dans les rues locales, dont ceux du parti de Sylvie Parent ainsi que les indépendants Nathalie Boisclair, Jean-François Boivin et Steve Gagnon. Ces deux derniers ayant alors changé leur position du 16 juin.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.