Actualités

Déneigement d’un trottoir sur deux à Longueuil : Retour au vote le 7 juillet

Déneigement d’un trottoir sur deux à Longueuil : Retour au vote le 7 juillet
Séance extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Longueuil du vendredi 26 juin 2020
Juliette Poireau
le 29 juin à 11:45

Vendredi 26 juin, lors d’une séance extraordinaire du conseil municipal de la Ville de Longueuil, les élus ont décidé d’annuler le vote sur l’octroi de trois contrats qui auraient fait en sorte que la Ville n’aurait déneigé qu’un seul trottoir sur deux sur une grande partie du territoire.

Ce second vote est forcé par le droit de veto supsensif de la mairesse Sylvie Parent, qu'elle a décidé d'user le 18 juin dernier.

Sept élus sur cinq se sont finalement opposés au déneigement d’un trottoir sur deux dans les rues locales, dont ceux du parti de Sylvie Parent ainsi que les indépendants Nathalie Boisclair, Jean-François Boivin et Steve Gagnon. Ces deux derniers se sont rangés du côté « contre », changeant ainsi leur position du 16 juin.

Ainsi, les contrats devront de nouveau être soumis au vote à la prochaine séance du conseil, le 7 juillet.

La mairesse Sylvie Parent invite les citoyens et les groupes concernés à continuer de se faire entendre, et met en garde en expliquant que « ce dossier est loin d’être clos ».

Rappelons que lors de la dernière séance du conseil municipal du 16 juin, les élus de la Ville de Longueuil ont voté à neuf contre cinq pour l’amendement de trois contrats de déneigement avec l’option de dégager qu’un seul trottoir résidentiel sur deux dès l’hiver prochain, et ce pendant neuf ans.

Plusieurs organismes ont déjà manifesté leur mécontentement face à cette décision qui vient directement affecter les personnes à mobilité réduite ou en situation de handicap, en plus des personnes âgées et des enfants.

C’est le cas notamment de l’Association des usagers de transport adapté de Longueuil (AUTAL), l’Association des aveugles de la Rive-Sud (AARS), l’Association québécoise de joueurs d’échecs handicapés visuels (AQJÉHV), l’Association québécoise des parents d’enfants handicapés visuels (AQPEHV), l’Association des sports pour aveugles du Montréal métropolitain (ASAMM), le Conseil canadien des aveugles de Longueuil (CCAL), le Groupement des Associations de Personnes Handicapées de la Rive Sud (GAPHRSM), le Regroupement des aveugles et amblyopes du Montréal Métropolitain (RAAMM) et le Regroupement des aveugles et amblyopes du Québec (RAAQ).

« J’invite mes collègues du conseil à choisir, avant toute autre préoccupation, la sécurité des personnes ayant une limitation visuelle, de celles qui utilisent le transport adapté ou qui se déplacent en fauteuil roulant, des personnes aînées, des piétons, des utilisateurs du transport collectif et des enfants qui se rendent à l’école », a mentionné Sylvie Parent sur sa page Facebook.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.