Actualités

Déneigement d’un trottoir sur deux à Longueuil : L’AUTAL est inquiète

Déneigement d’un trottoir sur deux à Longueuil : L’AUTAL est inquiète
Juliette Poireau
le 26 juin à 09:00

Dans une lettre ouverte, dont TVRS a obtenu une copie, l’Association des usagers de transport adapté de Longueuil (AUTAL) se dit « très préoccupée et inquiète » que les élus de l’opposition ainsi que certains élus indépendants soient pour le déneigement d’un seul trottoir local sur deux cet hiver. Pour l’AUTAL, cette proposition est « injuste ».  

Rappelons que lors de la dernière séance du conseil municipal du 16 juin, les élus de la Ville de Longueuil ont voté à neuf contre cinq pour l’amendement de trois contrats de déneigement avec l’option de dégager qu’un seul trottoir résidentiel sur deux dès l’hiver prochain, et ce pendant neuf ans.

Quelques jours plus tard, la mairesse Sylvie Parent, qui est contre cet amendement, a utilisé son droit de veto pour retourner au vote lors de la prochaine séance du conseil municipal, le 7 juillet prochain.

Aujourd'hui, vendredi 26 juin, les élus se retrouvent lors d'une séance extraordinnaire dans le but que certains reviennent sur leur décision afin procéder à un nouveau vote le 7 juillet. Si le résultat demeure le même, la Ville ne déneigera qu’un seul trottoir sur une large partie du territoire sans pouvoir revenir en arrière.

L’AUTAL avait déjà manifesté son mécontentement face à une telle décision, et à la veille du second vote, l’association désire se faire de nouveau entendre : « Il est évident qu’en tant qu’organisme à but non lucratif qui a pour mission de promouvoir les intérêts et de défendre les droits des personnes handicapées utilisant le transport adapté du réseau de transport de Longueuil (RTL), nous tenons à vous rappeler que nous sommes très préoccupés par les enjeux qui touchent l’accessibilité universelle, la mobilité, les déplacements sécuritaires, etc. Nous sommes aussi d’avis que le déneigement devrait s’effectuer des deux côtés d’une rue. »

Pour elle, cet amendement viendrait affecter directement les personnes à mobilité réduite, les personnes âgées, les personnes en situation de handicap ainsi que les enfants.

L’AUTAL rappelle d’ailleurs plusieurs enjeux qu’engendrerait le déneigement d’un trottoir sur deux, notamment la difficulté d’embarquement et de débarquement d’un transport adapté, la difficulté d’avoir accès aux boîtes postales, un enjeu de sécurité pour toute la population de Longueuil ou encore la difficulté de se déplacer et de circuler pour les personnes à mobilité réduite.

« Nous vous demandons pour une dernière fois de voter pour que le déneigement se fasse des deux côtés de la rue », a fait savoir clairement l’organisme longueuillois.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.