Actualités

Un centre de tri dans les plans de l’agglomération de Longueuil

Un centre de tri dans les plans de l’agglomération de Longueuil
Emilie Tremblay
le 04 mars à 11:20

Des discussions ont présentement lieu entre les maires des cinq villes liées, sur la construction d’un centre de tri dernier cri qui s’occuperait des matières recyclables de toute l’agglomération de Longueuil.

La mairesse de Longueuil, Sylvie Parent, en a fait mention dans un discours prononcé jeudi dernier, dans le cadre du Midi de la mairesse organisé par la Chambre de commerce et d'industrie de la Rive-Sud (CCIRS). Mme Parent a expliqué la volonté des élus de se doter d’un centre de tri notamment par la problématique des centres actuels, qui appartiennent souvent à des compagnies privées. « On s’est dit pourquoi ne pas se doter nous-même d’un vrai centre de tri, qui s’occuperait autant du verre que du papier, et qui serait équipé de nouvelles technologies. On verra le modèle le plus performant. »

Pour l’instant, le projet est à l’étape de discussions, les maires ne savent donc pas encore avec quel partenaire ils pourraient construire le centre, mais la mairesse voit grand dans le territoire qui pourrait être couvert. « Je pense que le rayonnement devrait être plus large que le territoire de l’agglomération. Toutes les villes sont prises avec le même problème, il faut une solution qui satisfait aussi les villes avoisinantes. »

Quant aux possibles subventions et aux discussions avec les députés, la mairesse soutient que le projet a besoin de davantage de préparation avant de passer devant les instances gouvernementales. « On doit faire l’élaboration de notre stratégie et notre plan d’affaires. Avant de nous présenter devant le gouvernement, il nous faut un plan bien ficelé pour montrer clairement l’aide dont on a besoin. »

Selon le directeur des communications du cabinet de la mairesse, Jean-Luc Benoît, il est encore trop tôt pour parler d’échéancier. La Ville espère qu’une décision puisse être prise à moyen terme.

Rappelons que la Chine a resserré ses critères de qualité sur les matières recyclables en 2018, ce qui a fait chuter le prix du papier recyclé et a affecté la rentabilité des centres de tri de partout à travers le Québec. L’agglomération de Longueuil avait d’ailleurs dû verser en août dernier une compensation financière de 4 225 970 $ à Compagnie de recyclage de papiers MD, qui s’occupait du tri sur son territoire.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.