Actualités

Subventions de la MRC Marguerite-D’Youville pour des produits d'hygiène réutilisables

Subventions de la MRC Marguerite-D’Youville pour des produits d'hygiène réutilisables
Juliette Poireau
le 27 janvier à 12:30

La MRC de Marguerite-D’Youville offre dorénavant une subvention de 50 % du coût d’achat jusqu’à concurrence de 100 $ pour les produits d’hygiène féminine réutilisables.

« Cette initiative est la continuité de la subvention pour les couches lavables, mise en vigueur il y a plusieurs années », affirme Dominic Gauthier, chargé de communications et relations publiques de la MRC de Marguerite-D’Youville.

Dans une optique de réduction de produits à usages uniques, la MRC souhaite diminuer son empreinte écologique en encourageant les citoyens à recourir à des produits réutilisables.

En moyenne, une femme utilise entre 10 000 et 15 000 tampons ou serviettes sanitaires au cours de sa vie. Leur fabrication demande une quantité importante de matières premières et engendre des effets néfastes pour l’environnement, notamment à cause des déchets déversés dans les sites d’enfouissements ou dans l’eau.

Les tampons prennent 6 mois à se décomposer, mais les applicateurs 25 ans. Les serviettes hygiéniques, quant à elles, mettent 800 ans à disparaître.

La subvention couvre les achats de produits d’hygiène féminine écologiques tels coupes menstruelles, serviettes hygiéniques durables, sous-vêtements de menstruation lavables et éponges, mais aussi l’achat de tissu pour la confection de serviettes hygiéniques lavables. Le programme propose une subvention par femme.

Les couches à usage unique sont également très néfastes pour l’environnement. Une couche met 500 ans à se décomposer, libérant pendant tout ce temps des éléments chimiques dans l’atmosphère.

Jusqu’à l’âge de propreté d’un enfant, entre 5000 et 7000 couches seront utilisées, puis jetées. Ce qui représente environ 4 à 5 arbres coupés par bambin.

Au Québec, c’est 600 millions de couches jetables qui sont envoyées à l’enfouissement chaque année.

Lorsqu’on utilise une couche lavable, on sauve 230 couches jetables des déchets.

La subvention propose un montant de 100 $ offert aux parents d’un bébé âgé de moins de 12 mois ou aux parents qui attendent un bébé et qui se sont dotés d’un minimum de vingt couches lavables.

Pour être éligible à l’une ou aux deux subventions, il suffit de remplir un formulaire de demande. Tous les résidents de la MRC peuvent bénéficier de ces subventions.

D’autres initiatives en lien avec de meilleures pratiques environnementales sont à venir. Dominic Gauthier parle notamment de « sensibilisation à l’herbicyclage », le fait de laisser le gazon coupé dans le jardin à la place de le ramasser.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.