Actualités

Sept nouveaux candidats pour Brossard Ensemble

Sept nouveaux candidats pour Brossard Ensemble
Courtoisie: Brossard Ensemble
Aimée Lemieux
le 15 juin à 13:00

Doreen Assaad, chef de Brossard Ensemble et candidate à la mairie de la Ville, présente sept candidats qui se joindront à son équipe en vue des élections municipales.

Les sept aspirants conseillers municipaux s’ajoutent à deux candidatures déjà annoncées, soit celles de Claudio Benedetti et Pierre Jetté.

 

Sophie Allard, Julie Bénard, Sylvie DesGroseillers, Christian Gaudette, Michel Gervais, Michelle Hui et Anna-Simone Sorial, les sept candidats présentés par Doreen Assaad, «représentent le meilleur de ce que Brossard a à offrir», affirme la chef du parti.

 

Les candidats

 

Sophie Allard, bachelière en communication et commerce international de HEC Montréal et maître en relations publiques et recherche de la Boston University, œuvre dans le domaine des communications depuis plus de 20 ans.

 

Julie Bénard, également diplômée de HEC Montréal en administration des affaires et en comptabilité, pratique aujourd’hui le coaching professionnel.

 

Sylvie DesGroseillers, chanteuse professionnelle, enseigne le chant à l’Académie de Musique Vivaldi.

 

Christian Gaudette est un professionnel du milieu de l’éducation. Il a été enseignant pendant une vingtaine d’années, puis membre de l’équipe de gestionnaires de la Commission scolaire Marie-Victorin et directeur adjoint de l’école Antoine-Brossard, notamment.

 

Michel Gervais, diplômé en informatique appliquée, assiste les paroisses au niveau de l’administration et de la comptabilité.

 

Michelle Hui est bachelière en finance à la John Molson School of Business et travaille actuellement comme directrice aux services bancaires commerciaux.

 

Anna-Simone Sorial a complété un baccalauréat en sciences politiques à l’Université Concordia.

 

Premier engagement

 

Brossard Ensemble annonce un premier engagement électoral en vue du scrutin du 5 novembre prochain.

 

Si élue, l’équipe entend adopter la norme ISO 37001:2016, une nouvelle norme portant sur les systèmes de management anticorruption «afin de lutter contre la corruption et les influences indues de certaines personnes dans l’octroi de contrats».

 

«Par souci de transparence et pour éviter que des villes comme la nôtre fasse les manchettes dans les médias pour les mauvaises raisons, les citoyens sont en droit de s’attendre de leurs élus qu’ils adoptent les meilleures pratiques en vigueur», estime Doreen Assaad.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.