Actualités

Semaine québécoise des personnes handicapées de La Prairie : Zac St-Denis devient ambassadeur

Semaine québécoise des personnes handicapées de La Prairie : Zac St-Denis devient ambassadeur
TVRS
le 07 juin à 09:00

COMMUNIQUÉ: En cette 24e Semaine québécoise des personnes handicapées, qui se déroule du 1er au 7 juin, la Ville de La Prairie est fière de présenter son nouvel ambassadeur, Zac St-Denis.

Particulièrement volubile et dynamique, ce Laprairien de 11 ans (c’est tout comme, il les aura le 14 juin!) s’est dit très fier de sa nomination à titre d’ambassadeur pour la Semaine québécoise des personnes handicapées.

L’enthousiaste petit bonhomme se réjouissait à l’idée d’accompagner le maire, Donat Serres, dans les événements de la Ville. Cependant, puisque ceux-ci ont été annulés pour éviter les rassemblements dans le contexte de la pandémie de la COVID-19, il est possible que Zac soit reconduit dans son rôle l’an prochain, afin qu’il puisse réaliser pleinement son mandat.

Zac St-Denis est un habitué des médias. Il a déjà participé à plusieurs productions vidéos pour les Amputés de guerre du Canada, entre autres. Il adore rencontrer les gens et il est très habile à entrer en contact avec le public.

Ce n'est certainement pas son handicap qui l'arrête. Zac a été amputé à une jambe, à quatre mois, à la suite d’une méningite bactérienne. Escalade, vélo ou trottinette, il essaie tout avec succès et sans aide technique. Il fait la fierté de ses parents, qui ne lui ont d’ailleurs jamais mis de barrières.

Cependant, tous ne peuvent pas profiter d’autant d’autonomie pour accéder aux services ou aux commerces de la ville. C’est pourquoi il est si important de sensibiliser la population aux besoins des personnes handicapées, croit le maire de La Prairie, Donat Serres.

« Dans toutes nos décisions, nous essayons de réduire les embûches vécues par les citoyens en situation de handicap. En nommant un ambassadeur, nous espérons, comme conseil municipal, créer une société plus inclusive qui saura de mieux en mieux intégrer les personnes vivant avec des limitations, quelles qu’elles soient. La meilleure façon de le faire est d’apprendre à les connaître en établissant des liens avec ces gens intéressants et chaleureux », soutient le maire, Donat Serres.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.