Actualités

Saint-Basile-Le-Grand : Des programmes pour les personnes vulnérables

Saint-Basile-Le-Grand : Des programmes pour les personnes vulnérables
Juliette Poireau
le 31 janvier à 10:00

La Ville de Saint-Basile-Le-Grand rappelle aux personnes vulnérables de son territoire que des services gratuits et rassurants leur sont offerts.

Ces services permettent de veiller sur les aînés, les personnes souffrant de maladies chroniques ou sur les personnes en situation de handicap qui ont gardé leur autonomie.

Par exemple, le programme Pair offre un service gratuit d’appels automatisés qui joint les aînés quotidiennement pour s’assurer de leur bon état de santé. Il fait partie du Centre de Bénévolat de la Rive-Sud et couvre le territoire de l’agglomération de Longueuil.

Cette centrale téléphonique joint près de 750 personnes âgées par jour afin de s’assurer de leur bien-être. Les inscrits reçoivent un appel automatisé quotidien, vérifiant ainsi s'il est apte à composer le 911. Si le téléphone n’est pas décroché après trois tentatives, une procédure d’alerte est enclenchée en vue d'envoyer un proche ou un intervenant immédiatement sur les lieux pour d'effectuer une vérification.

Toutefois, les membres du programme doivent aviser la centrale s’ils vont à l’extérieur une journée.

Depuis le début des activités de l’agence Pair en 2010, une quarantaine de personnes nécessitant des besoins urgents ont été secourues.

En 2016, on comptait près de 3 000 aînés âgés de 60 ans et plus à Saint-Basile-Le-Grand seulement. Considérant le vieillissement de la population, les services de soutien et de surveillance seront de plus en plus utilisés.

Pour les personnes en situation de handicap ou encore atteint de mobilité réduite, la Ville de Saint-Basile-Le-Grand encourage les citoyens à s’inscrire au programme Opération secours adaptés de la Régie intermunicipale de sécurité incendie de la Vallée-du-Richelieu (RISIVR).

Ce programme consiste à assurer une meilleure intervention auprès des personnes qui ne peuvent évacuer par leurs propres moyens lorsque survient un incident majeur tel un incendie ou autre sinistre.

Les inscrits sont ajoutés à un registre informatisé qui, lors d’un appel d’urgence, reconnait que cette personne en détresse est en situation de handicap. Ce qui permet aux intervenants de mieux se préparer et prévoir une aide particulière et adaptée à la situation du plaignant.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.