Actualités

Profilage racial: une agente du SPAL est blâmée par le Comité de déontologie policière

Profilage racial: une agente du SPAL est blâmée par le Comité de déontologie policière
Aimée Lemieux
le 13 mars à 15:00

Le Comité de déontologie policière blâme une agente du Service de police de l'agglomération de Longueuil (SPAL) pour ce qui semble être du profilage racial fait lors d'une intervention en mars 2010.

C'est à cette époque qu'une série d'opérations est menée par la police de Longueuil en raison d'un fléau de vols de véhicules de marque Toyota. Les voitures de ce modèle sont systématiquement interceptées afin de vérifier si le conducteur est le propriétaire ou une personne autorisée.

 

L'agente Mélanie Cappuccilli est alors en patrouille sur le boulevard Roland-Therrien, à Longueuil, lorsqu'elle intercepte une Toyota Highlander. L'information obtenue suite à ses vérifications indique que le véhicule appartient à la Longueuilloise Jennifer Pouliot et qu'il n'est pas rapporté volé.

 

Au volant se trouve alors M. Sekou Kaba, et du côté passager, son neveu de 18 ans. Tous deux sont d'origine guinéenne.

 

«La policière conclut qu'aucun des deux individus n'est le propriétaire du véhicule», peut-on lire dans le document du Comité.

 

M. Kaba assure que le véhicule est celui de sa conjointe, refuse de remettre ses papiers, puis l'agente appelle du renfort, soutenant que la situation pourrait ensuite «dégénérer».

 

Dans la décision du Comité, rendue le 28 février dernier, la procureure juge que la policière a interpellé et détenu M. Kaba illégalement, en violation de ses droits fondamentaux.

 

Or, comme l'agente n'avait que onze mois d'expérience au sein du corps policier et aucune note à son dossier déontologique, et puisqu'elle a commis cette faute «sans malice», le Comité a jugé qu'un blâme serait approprié comme sanction.

 

Dans un article publié le 9 mars, le Montreal Gazette révèle que l'agente Cappuccillini aurait tenu des propos racistes. Le Comité n'étudiait toutefois pas cet élément.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.