Actualités

Pour y réaliser un autre méga projet domiciliaire : Luc Poirier veut acquérir le site de l’ancienne briqueterie de Laprairie

Pour y réaliser un autre méga projet domiciliaire : Luc Poirier veut acquérir le site de l’ancienne briqueterie de Laprairie
Le terrain de l’ancienne briqueterie de Laprairie pourrait accueillir un méga projet domiciliaire.
Francois Laramée
le 28 janvier à 12:15

Le promoteur longueuillois bien connu, Luc Poirier, s’apprête à réaliser une autre méga transaction car il se portera acquéreur de l’ancien site de la briqueterie Méridian de Laprairie pour la somme de 25 millions de dollars. Il souhaiterait y réaliser un méga développement domiciliaire, ou encore revendre les terrains du site a des développeurs ou entrepreneurs locaux. Le principal concerné l’a entre autres confirmé la semaine dernière dans le cadre d’une entrevue à la radio montréalaise 98,5. Il a même précisé que la transaction devrait être officiellement conclue au début du mois d’avril prochain.

Luc Poirier n’en n’est pas à sa première transaction spectaculaire et lucrative, lui qui avait acquis au début des années 2010, une partie de l’Ile Charron pour y bâtir des tours d’habitation. Le gouvernement du Québec avait finalement acheté le site et Poirier avait réalisé un profit de plus de six millions de dollars. En 2017 il a également acheté, à Montréal, l’ancien Children hospital au cout de 25 millions avant de le revendre à profits quelque semaines plus tard. Également à son actif, l’achat, il y a deux ans, du golf de Laprairie.

La Ville de Laprairie réagit

La Ville de La Prairie, informé de la possible vente de ce méga territoire, réitère de façon claire son objectif quant à l’avenir du terrain de la briqueterie soit de consulter les citoyens afin de définir avec eux ce projet qui devra s’harmoniser avec les quartiers limitrophes et correspondre aux aspirations de la population. 

Rappelons qu’à l’hiver 2017, la Ville avait été proactive dans la planification de la vocation du site de la briqueterie. Avant même d’apprendre la fermeture de l’usine de production de Briques Meridian, en août 2017, la Ville avait demandé à la MRC de Roussillon un changement à son schéma d’aménagement, modifiant l’usage des lieux d’industriel à multifonctionnel. La Ville souhaitait ainsi se donner une flexibilité dans la planification de l’éventuelle requalification du site. De plus, toujours à la demande de la Ville, la MRC de Roussillon a adopté un règlement de contrôle intérimaire (moratoire) à la cessation des activités de production de l’entreprise Briques Meridian.

 « La sécurité des citoyens est notre priorité. Le futur promoteur devra lui aussi sécuriser les lieux et s’assurer du pompage des eaux comme le fait actuellement le propriétaire Briques Meridian, sous la surveillance de la Ville.


Commentaires

play blackjack online gambling casino play casino slots slot games russian roulette

le 10 mars à 15:13, par Delbert,

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.