Actualités

Portrait des CHSLD sur la Rive-Sud

Portrait des CHSLD sur la Rive-Sud
Juliette Poireau
le 16 avril à 09:42

Les personnes les plus à risques de contracter la maladie de COVID-19 sont les aînés et les personnes aux prises avec des maladies chroniques. Ainsi, voici la liste des établissements pour personnes âgées ou en perte d’autonomie de la région.

La Montérégie compte trois Centres intégrés de santé et de services sociaux (CISSS) répartis sur trois territoires.

Le CISSS de la Montérégie-Est compte 14 centres d’hébergement et CHSLD. La Ville de Longueuil en abrite quatre, soit celui du Chevalier-De Lévis, du Manoir-Trinité, de Mgr-Coderre et le centre René-Lévesques.

La Ville de Boucherville en compte deux, soit le CHSLD des Seigneurs et le Centre d'hébergement Jeanne-Crevier.

On en retrouve également un à Varennes, le Centre d'hébergement De Lajemmerais, un autre à Contrecœur, le Centre d'hébergement De Contrecœur, à Mont-Saint-Hilaire, le Centre d'hébergement Marguerite-Adam, ou encore à Saint-Bruno-de-Montarville avec le centre d’hébergement de Montarville, jusqu’à Sorel-Tracy.

Le CISSS de la Montérégie-Ouest en compte 16, dont le centre d’hébergement de La Prairie et tous ceux se trouvant dans les MRC de Roussillon, du Haut-Saint-Laurent et de Vaudreuil-Soulanges.

Le CISSS de la Montérégie-Centre, quant à lieu, en abrite 9, dont le CHSLD Champlain à Brossard, le CHSLD Saint-Joseph à Chambly, le CHSLD Henriette-Céré à Saint-Hubert ou encore le centre d’hébergement de Saint-Lambert.

En tout, ce sont près d’une quarantaine de CHSLD qui sont présents dans la grande région de la Montérégie, abritant des milliers d'aînés.

De plus, le Regroupement québécois des résidences pour aînés (RQRA) répertorie 125 résidences pour personnes âgées en Montérégie. Ces résidences sont dédiées aux personnes ayant encore leur autonomie.

Ainsi, tous ces établissements regroupent les personnes les plus vulnérables de la région, c’est-à-dire nos aînés. En cas d’infection dans un de ces bâtiments, Hugo Bourgoin, conseiller aux relations médias et ministérielles du CISSS de la Montérégie-Est, explique : « Lorsqu’un résident reçoit un diagnostic positif de COVID-19, nous suivons les directives ministérielles à cet effet. Une évaluation est notamment faite par un microbiologiste et le service de prévention et contrôle des infections pour trouver la solution appropriée. Le résident peut, entre autres, être transféré dans une zone chaude, une unité dédiée à la COVID-19 ou encore dans un centre hospitalier.

De plus, le ministère de la santé a rendu publics les résidences pour aînés (RPA) et les centres d’hébergement de soins de longue durée (CHSLD) touchés par la maladie. On en dénombre 12 sur la Rive-Sud.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.