Actualités

Parc Rabastalière : la construction d'un complexe sportif demeure une préoccupation citoyenne

Parc Rabastalière : la construction d'un complexe sportif demeure une préoccupation citoyenne
Aimée Lemieux
le 16 octobre à 14:00

La construction d’un complexe sportif au parc Rabastalière, à Saint-Bruno-de-Montarville, continue de faire couler de l’encre. Au dernier conseil municipal, lundi soir, la première période de questions des citoyens a presque uniquement portée sur la question.

Un rapport commandé par la Ville, réalisé par l’Institut du Nouveau Monde (INM), révélait cet été que 61 % des Montarvillois accueillent favorablement ce projet.

Présente à l’hôtel de ville lundi soir, Nancy Cormier, une résidente, s’interroge sur la méthodologie de celui-ci. « 627 personnes ont répondu à ce sondage en ligne et il y a environ 26 000 habitants à Saint-Bruno. Il me semble que c’est un maigre échantillonnage ».

Le maire Martin Murray estime que la démarche « apparaît comme un bon processus ». Les quelque 600 commentaires reçus, « c’est déjà beaucoup, c’est immense même, on ne peut pas les rejeter du revers de la        main ».

Le rapport aborde également l’emplacement du futur complexe sportif. D’autres alternatives pourraient être étudiées par la Ville, selon l’INM.

« Le parc Rabastalière, ce n’est pas le meilleur endroit. C’est un bel îlot de fraîcheur. Et ça impliquerait la démolition de deux terrains de balle », a aussi indiqué Nancy Cormier, joignant sa voix à des élus de l’opposition, mais aussi de nombreux citoyens qui militent pour préserver cet espace vert. La page Facebook « Les amis du parc Rabastalière » rejoint près de 2300 membres.

« Ça fait quelques mois que les citoyens ont commencé à parler d’une problématique par rapport à ce terrain-là. L’information reçue par les sondages est-elle suffisante? Nous allons voir. Tout ce qu’on peut vous dire, c’est qu’actuellement, ce qu’on veut, ce sont des équipements sportifs à la fine pointe, à la hauteur des besoins des citoyens. C’est notre objectif. On veut aussi densifier et revitaliser le centre-ville », a pour sa part commenté le maire Murray.

Pour le moment, « rien n’est définitif, même si nous avons un certain penchant pour le parc Rabastalière », dit-il. Lorsque les coûts et les contraintes de sol seront connus, une « décision finale et irréversible » sera prise. Celle-ci sera communiquée « en toute transparence », assure le maire.

Rappelons finalement que la construction d’un tel complexe est évaluée à plus de 45 millions de dollars. Le cœur du projet est une piscine intérieure, accompagnée d’espaces spécialisés pour la pratique de différents sports.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.