Actualités

Nouveau Protecteur de l'élève à la CSMV

Nouveau Protecteur de l'élève à la CSMV
Aimée Lemieux
le 06 février à 16:00

Les doléances d'élèves insatisfaits seront maintenant entendues par Yves Marcotte, le nouveau Protecteur de l'élève de la Commission scolaire Marie-Victorin, qui entrera en fonction le 15 février prochain.

M. Marcotte, qui a «une longue expérience comme gestionnaire en milieu scolaire et collégial», succède à Maude Rousseau, qui occupait le poste depuis 2010, année où le règlement qui encadre cette fonction est entré en vigueur.

 

Yves Marcotte occupe actuellement le poste de Protecteur de l'élève pour une autre commission scolaire.

 

Le Conseil des commissaires lui reconnaît de nombreux atouts, notamment «une grande expérience en éducation» et des «qualités de communicateur».

 

Étudier les plaintes

 

La Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV), comme toutes les commissions scolaires québécoises, dispose d'un Protecteur de l'élève, une personne indépendante chargée d'étudier les plaintes.

 

Plus précisément, celui-ci recueille les plaintes des élèves et des parents d'élèves de la CSMV, entend le plaignant et s'assure que les premières étapes afin de régler le conflit sont franchies.

 

Dans un délai de 30 jours, le Protecteur donne son avis sur la plainte reçue au Conseil des commissaires et propose les correctifs pertinents, si nécessaire.

 

C'est le Conseil des commissaires qui communique ensuite avec les instances concernées et qui applique, ou non, les recommandations.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.