Actualités

Mort du pilote Pascal Gosselin: tristesse et consternation sur la Rive-Sud

Mort du pilote Pascal Gosselin: tristesse et consternation sur la Rive-Sud
Pascal
le 30 mars à 21:30

Pascal Gosselin, un des pilotes de l’avion qui s’est écrasé hier aux Îles-de-la-Madeleine, était très connu du milieu de l’aviation, et plus particulièrement à Saint-Hubert, où il avait fondé l’entreprise Aéro Teknik.

Plusieurs bouquets de fleurs ont d’ailleurs été déposés sur la clôture bordant l’aéroport au cours des dernières 24 h, en l’honneur des victimes.

La page Facebook «Les amis de l’Aéroport de St-Hubert» est, depuis hier soir, inondée de témoignages de gens du milieu qui ont connu de près ou de loin le passionné d’aviation.

«Merci, Pascal, pour ta générosité et ta passion contagieuse. Merci pour tous les beaux moments qu’on a passés ensemble. Je ne peux pas croire que je ne te croiserai plus. Tu vas beaucoup me manquer», a écrit Louis-Marius Gendreau, un ami du défunt.

De son côté, la famille du pilote a publié un communiqué ce matin dans lequel tristesse et incompréhension se chevauchent.

«La famille est dévastée. Elle n'arrive pas à expliquer l'inexplicable. En ce moment, tous souhaitent des réponses qui n'arriveront malheureusement pas aujourd'hui», ont écrit d’une même plume les membres de sa famille, qui se disent «terrassés par un deuil inqualifiable».

L’Association québécoise du transport aérien a pour sa part indiqué sur son site web que la mort du pilote «laissera un grand vide à l’intérieur de [son] conseil d’administration» ainsi que dans la «grande famille de l’industrie de l’aviation québécoise».

Mort de Jean Lapierre : la mairesse de Longueuil sous le choc

La mairesse de Longueuil, Caroline St-Hilaire, qui a connu Jean Lapierre lors de son parcours en politique fédérale, s’est dit complètement sous le choc,«[surtout que] les circonstances de sa mort sont terribles».

«On se souviendra toujours de Jean Lapierre à Longueuil pour le transfert de l'aéroport de Saint-Hubert au groupe Développement Aéroport Saint-Hubert de Longueuil (DASH-L). C'est grâce à cette transaction que l'on peut aujourd'hui favoriser le développement de l'aéroport et de la zone aéroportuaire dans son ensemble», a-t-elle souhaité rappeler.

Mme St-Hilaire était critique en matière de transports pour le Bloc québécois lorsque M. Lapierre était ministre à ce poste sous le régime libéral de Paul Martin.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.