Actualités

Martine Ouellet : le caucus est «teinté d’intérêts partisans»

Martine Ouellet : le caucus est «teinté d’intérêts partisans»
Pascal Dugas Bourdon
le 22 septembre à 15:05

Au cœur d’une course à la chefferie déjà passablement écorchée par son lot de remarques acerbes, la candidate Martine Ouellet jette de l’huile sur le feu et s’en prend maintenant au caucus du Parti québécois, qu’elle accuse d'être empreint de partisanerie. «Le caucus [du Parti québécois] est teinté d’intérêts partisans. Les rencontres du caucus sont devenues un outil pour favoriser ou défavoriser des candidatures», a-t-elle déclaré, lors d’un point de presse tenu cet après-midi, à Québec. Elle a indiqué du même souffle qu’il ne s’agit pas là de la situation habituelle au PQ, mais bien d’une «réalité électorale». «Très clairement, je vais m’adapter [à cette nouvelle réalité] et continuer à participer au caucus du Parti québécois», a-t-elle fait savoir. Ouellet pas menacée par Lisée ? Après que le candidat Alexandre Cloutier ait dénoncé le fait que Martine Ouellet se soit sentie menacée hier par Jean-François Lisée, la députée de Vachon a démenti ces allégations cet après-midi, en sous-entendant qu’il s’agit plutôt d’une stratégie électorale. Elle a du même coup rappelé que ce qui se dit lors d’un caucus est supposé être à huis clos. «Je n’ai pas dit ça (que je m’étais sentie menacée). Mais en principe, des conversations privées devraient rester privées. Si [Alexandre Cloutier] déforme mes propos pour vous parler à vous, les journalistes, ça lui appartient.»


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.