Actualités

Longueuil accueillera une nouvelle Maison des aînés et alternative

Longueuil accueillera une nouvelle Maison des aînés et alternative
Juliette Poireau
le 01 juin à 11:55

La ministre responsable des Aînés et des Proches aidants, Marguerite Blais, le ministre délégué à la Santé et aux Services sociaux et député de Taillon, Lionel Carmant, et la présidente-directrice générale du CISSS de la Montérégie-Est, Louise Potvin, ont annoncé en point de presse la construction d’une Maison des aînés et alternative à Longueuil.

Cet établissement sera situé sur le terrain de l’hôpital Pierre-Boucher, entre le centre d’hébergement et le centre de petite enfance. Cette maison pour aînés est la deuxième qui verra le jour sur le territoire de la Montérégie-Est, dont la première a été annoncée la semaine dernière à Saint-Amable.

D’une capacité de 72 places, la Maison des aînés de Longueuil comportera 12 unités pour 48 personnes âgées en perte d’autonomie, et 2 autres pour 24 adultes avec des besoins spécifiques. Il s’agit donc d’un centre d’hébergement de soin de longue durée modernisé et mieux adapté aux besoins des bénéficiaires en assurant une meilleure qualité de vie autant pour les résidents que pour les employés.

Le bâtiment offrira des chambres individuelles, des salles de bain adaptées et l’air climatisé sera présent dans chacune des unités. « L’objectif est d’offrir un milieu de vie qui s’apparente le mieux possible à un domicile, tout en favorisant le contact humain », a détaillé Marguerite Blais. Des espaces extérieurs seront aménagés afin d’encourager un mode de vie actif en allant marcher et pratiquer des loisirs.

« Les proches aidants auront également leur espace pour passer la nuit avec un résident », explique Mme Blais. Des salons leur seront réservés, tout comme pour le personnel qui aura une zone pour se détendre et manger.

De plus, considérant la situation actuelle de crise sanitaire, du matériel et de l’équipement supplémentaires sont prévus avec la construction de ces nouvelles maisons pour aînés afin de renforcer les mesures de prévention et de contrôle en cas d’infections.

L’investissement estimé pour la construction de la Maison des aînés de Longueuil est estimé à 43,2 M$. « Le coût pour une unité est de 600 000 $, multiplié par le nombre d’unités », a souligné Marguerite Blais. Le premier coup de pelle devrait se faire au printemps 2021.

Sur le territoire du CISSS de la Montérégie-Est, Louise Potvin explique avoir besoin de 240 places pour des milieux de vie de soin de longue durée. « Au total, nous allons avoir 240 places sur notre territoire. Il y aura d’autres annonces à venir », a exprimé Louise Potvin. Rappelons que pour le moment, avec les deux maisons pour aînés de Saint-Amable et Longueuil, 144 places sont déjà annoncées.  

En tout, en Montérégie, on note un besoin de 510 places pour les personnes en perte d’autonomie.

Cette annonce découle de l’engagement du gouvernement de construire 2 600 nouvelles places en milieux de vie de soins de longue durée avec l’implantation des maisons pour aînés dans tout le Québec, et de rénover 2 500 unités de CHSLD d’ici 2022. En tout, l’enveloppe pour réaliser cet engagement est de 2,6 G$.

Actuellement, 15 sur 40 maisons pour aînés ont été annoncées à travers la province.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.