Actualités

Logements sociaux pour jeunes mères: L'Envol démarre une campagne de financement

Logements sociaux pour jeunes mères: L'Envol démarre une campagne de financement
Aimée Lemieux
le 02 mai à 14:00

L'organisme communautaire L'Envol sollicite le public et les entreprises de la Rive-Sud pour amasser 250 000 $, la dernière tranche d'un projet de logements sociaux pour sept jeunes mères qui effectuent un retour aux études. L'enveloppe totale est évaluée à plus d'un million de dollars.

Le projet d'hébergement Les Chrysalides, construit sur le terrain de l'organisme, à LeMoyne, sera composé de sept logements sociaux subventionnés, disponibles pour des jeunes mères de moins de 25 ans et leurs enfants. Au moment d'obtenir ce logement, toutefois, les mères devront «être dans un processus de retour aux études», explique Luz Ibarra, directrice des communications de l'organisme.

 

L'opportunité d'un logement moins cher et subventionné est «considérable» dans le cadre d'un retour sur les bancs d'école: cela permet «d'économiser de l'argent» et de «se donner les conditions gagnantes en vue d'obtenir un diplôme qualifiant», explique Mme Ibarra.

 

«Certaines personnes veulent vraiment retourner aux études, mais la situation peut s'avérer difficile quand l'appartement dans lequel on habite n'est pas en bonne condition. Par exemple, quand il y a de la moisissure ou que les voisins consomment», illustre-t-elle. Les logements promettent d'être «de qualité» et «très sécuritaire».

 

Puisque l'immeuble sera adjacent aux locaux de l'organisme, les jeunes mamans auront accès aux programmes et services de L'Envol, comme le transport en minibus et le dépannage alimentaire ponctuel.

Même si le coût mensuel n'a pas encore été clairement établi, Mme Ibarra indique qu'en moyenne, les locataires devront payer 25% de leur prestation d'aide sociale, ce qui représente «environ 230$».

 

Première pelletée de terre en 2019

 

Le projet a été amorcé «il y a quatre ou cinq ans», admet Luz Ibarra.

 

Dans le cadre du programme AccèsLogis, le gouvernement provincial a contribué à la hauteur de 1,15 M$.

 

Mme Ibarra espère maintenant que les gens donneront généreusement, puisque ces sous leur permettront de boucler officiellement le projet.

 

«Si tout va bien, la première pelletée de terre va être au printemps 2019. L'objectif c'est que les locataires intègrent les appartements à l'automne suivant», laisse-t-elle savoir.

 

Les dons sont recueillis en ligne (www.lenvol.org), par téléphone (450 465-2584 poste 221) ou par la poste (1660, rue de l'Église, Longueuil, Québec J4P 2C8).


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.