Actualités

Les Publications Leonardo déclarent faillite

Les Publications Leonardo déclarent faillite
Emilie Tremblay
le 20 mars à 15:15

Un nouvel élément vient de faire rebondir ce qui semblait la fin d’une longue saga judiciaire pour la Ville de Saint-Lambert et les Publications Leonardo : l'entreprise déclare faillite.

Rappelons que la Cour supérieure du Québec et la Cour d’appel du Québec ont rendu un jugement favorable pour la Ville de Saint-Lambert dans une histoire de diffamation et ont condamné le propriétaire et éditeur du Journal St-Lambert, David Leonardo, à payer des dommages moraux de 130 000 $ plus les intérêts.

L’avis de faillite a été déposé le 5 mars dernier au Syndic autorisé en insolvabilité Devletian & Associés Inc. à Montréal et a été suivi d’une rencontre en assemblée des créanciers de faillite le 15 mars au Bureau du surintendant des faillites à Montréal.

Dans ce document récupéré par TVRS, M. Leonardo déclare une faillite de près de 200 000 $ et soutient n’avoir presque aucun actif, c’est-à-dire ne rien posséder, en argent, en biens ou autres. Le maire de Saint-Lambert, Pierre Brodeur, affirme que la Ville étudie les recours possibles pour avoir gain de cause dans cette poursuite. « On pense qu’il s’agit d’une faillite frauduleuse et on compte mettre nos avocats là-dessus pour investiguer. »

Si l’ancienne publication appartenant à M. Leonardo, Journal St-Lambert, n'est plus, un nouveau média écrit a fait son apparition récemment sous le nom Journal hebdomadaire Saint-Lambert.

L’hebdomadaire en question est enregistré au Registraire des entreprises du Québec et Barbara Noetzel, la conjointe de David Leonardo, agit comme actionnaire principale, présidente, secrétaire et trésorière. Elle a également agi comme avocate pour lui dans la poursuite pour diffamation.

TVRS a contacté par téléphone ce nouveau journal mercredi afin de confirmer l’identité des nouveaux propriétaires. L’interlocuteur a refusé de donner son nom et le nom du propriétaire de celui-ci, répliquant qu’il s’agissait d’informations privées.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.