Actualités

Les augmentations salariales remises à plus tard à Saint-Lambert

Les augmentations salariales remises à plus tard à Saint-Lambert
Emilie Tremblay
le 27 février à 11:00

L'augmentation salariale des élus et du maire de Saint-Lambert devra attendre encore un peu puisque le point portant sur le sujet a été retiré de l’ordre du jour lors du dernier conseil municipal.

Le maire Pierre Brodeur a affirmé qu’il souhaitait que tous les élus soient présents avant d’adopter ces changements, et que quelqu’un s’était absenté pour des problèmes de santé. Selon la cheffe de la division des communications de la Ville, Catherine Langevin, en date du 19 février dernier aucune date n’avait encore été déterminée pour reprendre ce point.

Le sujet avait fait couler beaucoup d’encre dans les dernières semaines, l’augmentation salariale des élus ayant été qualifiée de radicale par certains citoyens.

Dans le cas du maire, le salaire annuel passerait de 33 152,76 $ à 48 000 $, une hausse de presque 45 % si basée uniquement sur le salaire. Or, la rémunération du maire compte également une allocation annuelle de dépenses qui passe de 16 476 $ à 16 595 $. En comptant celle-ci, l’augmentation se situerait plutôt à 30,2 %.

Du côté des conseillers, ceux-ci gagnent présentement 13 057,96 $ annuellement et verraient leur salaire passer à 17 500 $, pour une hausse, uniquement salariale, de 34 %. Leurs allocations annuelles sont actuellement de 6 528 $ et deviendraient 8 750 $, pour une augmentation totale de 34 %.

Le maire de Saint-Lambert a voulu relativiser ces chiffres lors d’une entrevue à l’émission Laramée Maintenant.      « On doit rappeler qu’on avait une étude des salaires des élus de 25 municipalités de taille similaire et le salaire du maire de Saint-Lambert est 25e. Après l’augmentation, il passerait au 22e rang. »

Selon lui, la résistance rencontrée peut être notamment expliquée par de la mauvaise volonté d’anciens candidats. « Il y avait tout près de 25 candidats aux dernières élections de Saint-Lambert. Seulement 8 ont été élus, donc il y a eu beaucoup de perdants. Ce sont des perdants qui naturellement ont mal accepté le verdict et prennent plaisir à discréditer la fonction d’élu de Saint-Lambert. »


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.