Actualités

L'élargissement de Grande Allée va de l'avant

L'élargissement de Grande Allée va de l'avant
Aimée Lemieux
le 05 mars à 18:01

L'élargissement de Grande Allée progresse: le gouvernement du Québec a émis un certificat d'autorisation aux villes de Brossard et de Longueuil pour qu'elles puissent procéder à la restauration de l'artère.

Les travaux, qui commenceront cette année, impliquent l'élargissement de Grande Allée entre l'autoroute 30 et le chemin de fer du CN. L'artère passera à 3 voies dans chaque direction. L'une des voies sera réservée au service rapide par bus (SRB) du Réseau de transport de Longueuil.

 

Un terre-plein central avec aménagements paysagers est inclus, ainsi qu'une piste cyclable bidirectionnelle.

 

La Ville de Longueuil assure que 30% des travaux ont déjà été réalisés. En 2015, deux feux de circulation ont été mis en place. L'année suivante, le réseau d'Hydro-Québec a été déplacé et le passage à niveau de la voie du CN a été élargi. En 2017, le ponceau du ruisseau Daigneault a été reconstruit.

 

La suite des travaux nécessitait absolument un décret environnemental du ministère du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte aux changements climatiques. Celui-ci a été émis le 28 février dernier, ce qui marque «une étape décisive» dans la poursuite des travaux, explique Louis-Pascal Cyr, chef des affaires publiques à la Ville de Longueuil.

 

Situées de part et d'autre de Grande Allée, Brossard et Longueuil se partagent équitablement les coûts du projet, dont la facture totale s'élève à 40 M$.

 

«La population croissante de ce secteur demande une intervention immédiate. Nous pourrons maintenant améliorer le niveau de service tant pour les automobilistes, les utilisateurs du transport collectif et les cyclistes que les piétons», se réjouit la mairesse de Longueuil, Sylvie Parent.

 

Le projet a été l'objet d'une démarche réalisée par le Bureau d'audiences publiques sur l'environnement (BAPE), initiée en février 2016, «qui a permis de convenir avec l'ensemble des parties prenantes les besoins du secteur».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.