Actualités

Le premier plan de développement durable est une réussite, selon Saint-Lambert

Le premier plan de développement durable est une réussite, selon Saint-Lambert
Aimée Lemieux
le 19 décembre à 13:00

Même si une dizaine d'actions inscrites au Plan de développement durable 2012-2016 n'ont pas été réalisées, Saint-Lambert en dresse un bilan «somme toute très positif».

Le premier Plan de développement durable de la Ville est arrivé à échéance en 2016 avec 32 actions réalisées, 20 en cours, 2 ajoutées et complétées ainsi que 14 restantes. C'est donc dire que 79% des actions prévues ont été complétées ou sont en cours d'être réalisées.

 

Parmi les bons coups, Saint-Lambert se réjouit de la présence de la brigade verte, une patrouille composée d'un ou deux étudiants qui mène une série d'ateliers dans les camps de jour et les événements, aussi appelée à donner des constats d'infraction à ceux qui ne respectent pas la réglementation municipale en matière d'environnement.

 

Différentes initiatives d'agriculture urbaine, comme des activités de sensibilisation avec les citoyens et les employés de la Ville, des ruches urbaines et l'aménagement de plantes comestibles ont été réalisées dans les dernières années.

 

L'épidémie d'agrile du frêne, hautement destructrice, a provoqué l'abatage de frênes morts, mais sur une note plus positive, a aussi permis la plantation d'arbres diversifiés afin d'assurer la pérennité de la forêt urbaine.

 

En revanche, le nombre de supports à vélo à proximité des commerces n'a pas augmenté en quatre ans et le recyclage, le tri et la récupération pendant les travaux de construction n'ont pas été rendus obligatoires.

 

Les mesures non complétées ainsi que celles en voie de l'être seront réalisées d'ici 2019, année de la mise en oeuvre d'un nouveau plan d'action, assure Catherine Langevin, directrice des communications de la Ville.

 

Une démarche de consultation citoyenne sera d'ailleurs entamée au printemps 2018, en vue de revoir le plan d'urbanisme ainsi que le plan de développement durable.

Cette consultation publique est une «volonté» de la Ville à l'heure actuelle. «La formule n'est pas encore définie. Au retour des fêtes, nous travaillerons à sa planification», explique Mme Langevin.

 


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.