Actualités

L’avenir de l’ancienne briqueterie de La Prairie sur pause

L’avenir de l’ancienne briqueterie de La Prairie sur pause
Terrain de l'ancienne briqueterie de La Prairie
Juliette Poireau
le 03 avril à 12:15

En raison de la pandémie de COVID-19, la Ville de La Prairie informe la population de la suspension de la démarche de participation publique en lien avec l’avenir du terrain de l’ancienne briqueterie Briques Meridian pour une durée indéterminée.

La première consultation a eu lieu le 29 janvier dernier, et ce sont plus de 250 citoyens qui avaient noté présents. Cette rencontre donnait la parole aux citoyens concernant leurs idées de projets à développer sur ce terrain.

Ainsi, dans le contexte actuel, la Ville de La Prairie remet à plus tard les activités prévues au printemps. Toutefois, la Ville tient à rassurer la population sur le fait que la repousse des travaux de réflexion à une date ultérieure ne signifie en rien leur abandon.

Par voie de communiqué, le maire Donat Serres a déclaré : « Depuis le début du processus, nous avons exprimé notre intention de réaliser ce projet au terme d’une réflexion collective et nous avons bien l’intention de le faire. Nous vivons des circonstances exceptionnelles et nous croyons devoir nous concentrer sur les actions à poser pour combattre cette pandémie historique. »

La Ville informera les citoyens sur la date de reprise des consultations via son site Internet et son infolettre.

Rappels sur la démarche

Les consultations publiques permettent aux citoyens de bien comprendre les aspects légaux, environnementaux, urbanistiques, économiques et sociaux liés au terrain et à son développement. Tous les points de vue sont les bienvenus, et les participants sont invités à exprimer leur opinion.

L’objectif est de faire ressortir les préoccupations, les idées et les suggestions des Laprairiens et Laprairiennes afin d’alimenter la réflexion sur le développement du terrain de l’ancienne briqueterie.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.