Actualités

Lancement des inscriptions à Emplois d’été Canada 2020

Lancement des inscriptions à Emplois d’été Canada 2020
Juliette Poireau
le 06 février à 14:00

Les organisations voulant participer à l’initiative Emplois d’été Canada 2020 sont invitées à soumettre leur demande de financement avant le 24 février.

Emplois d’été Canada est un programme de financement qui offre des contributions salariales pour inciter les employeurs à créer de l’emploi pour les jeunes de 15 à 30 ans durant la saison estivale. Il vise à développer les compétences et l’expérience de travail rémunérée des jeunes Canadiens.

D’ailleurs la députée libérale de Brossard — Saint-Lambert, Alexandra Mendès s’est exprimé à ce sujet : « J’encourage les employeurs de Brossard — Saint-Lambert à participer au Programme EÉC 2020!  C’est une opportunité très valorisante tant pour les employeurs que pour les jeunes qui y participent! ».

Concrètement, ce programme subventionne des organismes sans but lucratif et des entreprises du secteur public ou privé de moins de 50 salariés dans le but d’ouvrir des postes saisonniers de qualité pour les participants.

Les OSBL sont admissibles à des fonds pouvant atteindre 100 % du taux horaire minimum, et les autres entreprises pourraient recevoir un financement allant jusqu’à 50 % du taux horaire minimum. L’emploi doit être une expérience de travail à temps plein, soit entre 30 et 40 heures par semaine et d’une durée minimale de six semaines entre les mois de mai et août.

Toutefois, l’employeur peut décider de rémunérer le travailleur d’un taux horaire plus élevé que le salaire minimum, et même l’embaucher de manière permanente.

Les futurs employés ne sont pas obligés d’être des étudiants, c’est-à-dire que tous sont admissibles. Tous les postes du programme seront affichés au Guichet-Emplois après avoir traité les demandes de financement.

Afin d’assurer que les occasions d’emploi fiancées se déroulent dans un milieu de travail sécuritaire, inclusif et sain, sans harcèlement ni discrimination, les projets sont évalués par leur admissibilité et leur qualité. Notamment grâce à « un formulaire de demande de financement qui recueille des renseignements sur les pratiques de l’entreprise en matière de santé et de sécurité, les politiques sur le milieu de travail, les plans de supervision et de mentorat, le plan de développement des compétences et d’autres informations relatives », tant pour l’organisation que pour l’emploi proposé.

C’est pourquoi les organisations doivent remplir un formulaire de demande de financement. Le résultat des statuts des demandes sera divulgué en mai 2020.

À noter que la date de début de l’emploi la plus hâtive est le 11 mai, et la plus tardive le 20 juillet. La date de fin de l’emploi la plus tardive est le 28 août. Après le dernier jour de travail de l’employé saisonnier, l’entreprise a 30 jours pour procéder à une demande de remboursement.

Quelques exemples de projets

Plusieurs projets de qualité peuvent être admissibles au financement d’Emploi d’Été Canada. Le programme donne en exemple : « Une église locale envisage d’embaucher quatre jeunes immigrants récemment arrivés au Canada chargés de s’occuper des enfants dans la garderie de l’église pendant l’été ». Une autre possibilité : « Un organisme sans but lucratif qui organise un camp d’été pour jeunes ayant des handicaps envisage d’embaucher des conseillers », ou encore au sein d’une entreprise privée : « Une petite entreprise de technologie privée cherche à embaucher une jeune femme pour l’aider à développer de nouvelles applications innovantes dans sa division de recherche et développement ».


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.