Actualités

La Prairie rompt le contrat de son directeur général

La Prairie rompt le contrat de son directeur général
Aimée Lemieux
le 18 janvier à 12:00

La Prairie a résilié le contrat de son directeur général, Jean Bergeron, qui occupait ce poste depuis 14 ans.

La décision a été adoptée à l'unanimité par le conseil municipal lundi soir.

 

Le maire de La Prairie, Donat Serres, demeure évasif sur les circonstances qui ont mené à la rupture du contrat.

 

«La décision est venue d'une entente commune, suite à certaines discussions. C'est une question de vision», a-t-il indiqué à TVRS.

 

M. Serres se fait toutefois ferme sur un point: le départ du directeur général n’est la conséquence d'«aucune chicane».

 

«Je n'ai rien de négatif à dire sur M. Bergeron. Je suis à l'aise de le recommander à n'importe qui».

 

Donat Serres, en poste depuis la mort subite de l'ancienne mairesse Lucie Roussel en 2014, a travaillé pendant trois ans avec le directeur général.

 

«On a mené ensemble des dossiers difficiles. On a travaillé fort, mais on a livré», estime le maire.

 

«Je n'ai que du positif à dire de Jean Bergeron».

 

Pierre Brodeur n'est plus à l'emploi de La Prairie

 

Autre départ significatif: le maire de Saint-Lambert, qui a été directeur du service des loisirs à La Prairie pendant une quinzaine d'années, a annoncé sa démission, confirme le maire Donat Serres.

 

Pierre Brodeur promettait qu'il allait quitter ses fonctions administratives s'il était élu à la tête de Saint-Lambert.

 

«Il ne sera plus au service de la Ville le 16 février. Il a offert de loyaux services», a indiqué sobrement le maire. 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.