Actualités

La CMM reconnaît l'urgence climatique

La CMM reconnaît l'urgence climatique
Aimée Lemieux
le 07 novembre à 15:00

En adoptant la « déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique », la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM), qui regroupe plusieurs villes de la Rive-Sud, s’engage à mettre rapidement en œuvre des mesures pour réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Cette déclaration, rédigée par des environnementalistes, invite gouvernements, sociétés de transport, MRC et municipalités à reconnaître l’état d’urgence climatique, mais aussi à déployer des actions concrètes en vue d’une transition énergétique.

« Le Grand Montréal subit déjà certaines conséquences des changements climatiques, comme les pluies et crues extrêmes, la fréquence et l’intensité accrues des périodes de chaleur accablante et la prolifération d’espèces exotiques envahissantes », peut-on lire dans la résolution, adoptée le 5 novembre.

Sur le territoire de la CMM, la majorité des émissions de gaz à effet de serre provient du transport des personnes et des marchandises, dit-on également. L’importance de la mobilité durable s’inscrit dans ce contexte, indique la résolution.

L’organisation regroupe 82 municipalités de la région montréalaise, comme Boucherville, Brossard et Longueuil, et représente environ quatre millions de personnes, soit la moitié de la population québécoise.

Saint-Bruno emboîte le pas

Sur la Rive-Sud, le conseil municipal de Saint-Bruno a adopté la déclaration début novembre.

« Aux premières loges » des changements climatiques, les villes sont appelées à agir rapidement quand arrive une catastrophe climatique, a expliqué la conseillère Isabelle Bérubé. « Les impacts financiers sont majeurs dans les municipalités », a-t-elle également indiqué.

« C’est pas juste d’adopter, de déposer une résolution de ce type-là, nous avons aussi l’urgence en tant que municipalité de prendre des mesures pour embarquer dans ce train-là des urgences climatiques. C’est sûr que la Ville va prendre des actions. Ce sera un dossier prioritaire », a commenté le maire Martin Murray.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.