Actualités

Inauguration de la nouvelle urgence à l'hôpital Charles-Le Moyne

Inauguration de la nouvelle urgence à l'hôpital Charles-Le Moyne
Aimée Lemieux
le 05 juin à 14:09

Une nouvelle urgence est inaugurée à l’Hôpital Charles-Le Moyne. Les aménagements, qui incluent de nouvelles salles d’examen ainsi que des services d’orthopédie, de chirurgie mineure et de gynécologie, seront entièrement fonctionnels à partir de mercredi.

Accompagné de Nicole Ménard, présidente du caucus du parti libéral et députée de Laporte, ainsi que de Nathalie Boudreau, directrice générale de la Fondation de l’hôpital Charles-Le Moyne, le ministre de la Santé et des Services sociaux, Gaétan Barrette, a procédé à la coupe du ruban pour officialiser les nouvelles installations, dont l’investissement total s’élève à 40 M$.

 

La Fondation de l’hôpital a d’ailleurs amassé 1 M$ pour permettre le projet d’agrandissement. Le reste des coûts a été assumé par le gouvernement du Québec.

 

«L’urgence à l’hôpital Charles-Le Moyne est l’une des plus achalandées dans la grande région de Montréal. Là où les gens arrivent mal en point, c’est-à-dire à l’urgence, la qualité des soins et des ressources doit être optimale», a indiqué le député de La Pinière, Gaétan Barrette.

 

Pour le corps médical et les usagers de la Montérégie, la modernisation des équipements ainsi que l’agrandissement sont très attendus, a également souligné le ministre.

 

Deuxième et dernière phase des travaux

 

Des travaux préalables avaient été effectués pour permettre ce réaménagement, notamment le rehaussement de l’entrée électrique, le déplacement de quais de livraison et la mise en place d’un bâtiment pour accueillir l’unité d’hospitalisation brève et une partie de la salle d’observation de l’urgence.

 

Dès mercredi, le personnel et les usagers disposeront de nouvelles aires d’observation, de civières et de salles d’isolement à pression négative.

 

Un succès à l’hôpital Charles-Le Moyne, dit Gaétan Barrette

 

Dans les derniers mois, le nombre d’heures des séjours passés à l’urgence a diminué en moyenne de quatre heures, une annonce qui est le résultat de «l’efficacité du travail des différentes équipes concernées».

 

«À l’hôpital Charles-Le Moyne, c’est une belle preuve du succès collectif que l’on peut avoir», a lancé le ministre de la Santé, en soulignant toutefois les «efforts grandioses» qui ont permis d’en arriver à ce résultat.

 

Attente à l’urgence : l’objectif n’est pas atteint à l’hôpital Charles-Le Moyne

 

Depuis le début de l’année 2017, également, semble-t-il que l’attente à l’urgence a diminué d’une heure.

 

À cet effet, l’objectif ministériel prévoit une attente totale de douze heures pour les patients. En matière d’attente sur les civières, «il reste environ trois à quatre heures de trop» à l’hôpital Charles-Le Moyne. Le ministre Gaétan Barrette assure cependant que «ce qu’il se passe ici est remarquable».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.