Actualités

«Ici, on humanise les soins» : Charles-Le Moyne souhaite être plus à l’écoute des patients

«Ici, on humanise les soins» : Charles-Le Moyne souhaite être plus à l’écoute des patients
La nouvelle campagne du Comité des usagers de l'hôpital Charles-Le Moyne (Pascal D.B. / TVRS)
Aimée Lemieux
le 02 mars à 14:00

Le Comité des usagers de Champlain-Charles-Le Moyne lance une «première campagne publicitaire d’envergure» sur le territoire et ce, malgré dix ans d’existence.

Le mandat de l’organisation est de recueillir les commentaires et les recommandations du public, patients et accompagnateurs, et de veiller à leur application dans le réseau de la santé. C’est à l’Hôpital Charles-Le Moyne que les observations sont adressées.

Une mission pourtant méconnue, alors qu’environ 75 % du grand public n’est pas familier avec les services offerts du Comité, a souligné Denise Ménard, présidente.

«40 000$ pour une campagne, ce n’est pas cher payé pour gagner en notoriété», a-t-elle également précisé.

Pour conscientiser le public au quotidien, à l’extérieur du système de santé, 70 panneaux sont maintenant sur des autobus du Réseau de transport de Longueuil. Dès le 20 mars, ces affiches seront aménagées sur une vingtaine d’abribus du territoire.

Brossard, Greenfield Park, Saint-Hubert, Saint-Lambert sont ciblés par la campagne.

Simplifier le réseau

Marguerite Pearson-Richard, membre du Comité, observe une certaine résignation des usagers à critiquer le système de santé. «La complexité du réseau de la santé, dans sa structure, peut être un facteur décourageant lorsqu’on veut déposer une recommandation», a-t-elle indiqué.

Pour répondre à cette demande, une approche individuelle est ici proposée par le Comité des usagers.

L’organisation est constituée en vertu de l’article 209 de la Loi sur les services de santé et les services sociaux, qui indique qu’un Comité des usagers est mis en place pour chaque établissement, sauf pour ceux qui hébergent moins de dix usagers.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.