Actualités

Hausse de l’emploi et baisse du taux de chômage en Montérégie

Hausse de l’emploi et baisse du taux de chômage en Montérégie
Emilie Tremblay
le 04 octobre à 16:00

Entre 2008 et 2018, la Montérégie a connu une hausse de 82 700 emplois, représentant, avec Montréal, un peu plus de la moitié de la hausse de l’emploi au Québec.

C’est ce que rapporte l’Institut de la statistique du Québec dans son plus récent rapport Panorama des régions du Québec – Édition 2019.

La Montérégie connaît également un taux de chômage de 4,5 %, ce qui est inférieur à la moyenne nationale qui est plutôt de 5,5 %. Elle fait partie des quatre régions qui comptent pour plus de 60 % de la croissance du PIB en 2017, alors que Montréal connaît une croissance de 5,1 %, la Montérégie de 4,9 %, la région de la Capitale-Nationale de 4,6 % et Chaudière-Appalaches de 7,1 %. Le taux de travailleurs de cinq MRC de la Montérégie, soit la Vallée-du-Richelieu, Marguerite-D’Youville, Vaudreuil-Soulanges, Roussillon et Rouville, fait partie des 17 MRC où les taux dépassent 80 %.

La région est aussi troisième au Québec dans la valeur moyenne des résidences unifamiliales derrière Montréal, avec une valeur foncière moyenne dépassant 534 000 $ et Laval avec une valeur foncière moyenne de 358 286 $. Celle d’une résidence en Montérégie est plutôt de 302 556 $.

En termes de scolarité, l’écart entre les hommes et les femmes n’ayant pas de diplôme, de qualification ou de grade demeure significatif dans la région alors que 13,3 % des hommes n’en ont pas contre 8,3 % des femmes.


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.