Actualités

Greenfield Park: réorganisation des services scolaires

Greenfield Park: réorganisation des services scolaires
Courtoisie: Commission scolaire Marie-Victorin
Aimée Lemieux
le 03 mai à 14:15

La Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) réorganise les services offerts aux élèves de Greenfield Park. La construction d’une école réunissant primaire et secondaire est prévue, qui accueillera les écoles Tourterelle et de l’Agora, de même que la création d’une nouvelle école primaire dans le vieux secteur de l’arrondissement.

Cette décision viendra tempérer les situations de surpopulation vécues dans certaines écoles, indique le communiqué émis par la CSMV.

 

«Un projet positif qui aura de grands bénéfices pour les élèves de Greenfield Park et des écoles concernées», a indiqué, en marge de l’annonce, Carole Lavallée, présidente de la commission scolaire Marie-Victorin.

 

À compter de l’année scolaire 2019-2020, Greenfield Park disposera de deux écoles primaires de quartier. Du même coup, le nombre d’enfants transportés par autobus scolaire sera réduit, souligne la CSMV.

 

À l’école Pierre-Laporte, la fréquentation d’élèves devrait diminuer, lui permettant d’accueillir tous les enfants du secteur et même ceux déplacés dans d’autres écoles, faute de place. La CSMV projette également de réaménager le terrain de l’établissement.

 

Tribune citoyenne

 

Dans le cadre de la restructuration des services, le Conseil des commissaires de la CSMV a tenu des consultations publiques réunissant parents, citoyens et conseils d’administration des écoles concernées.

 

«Les propositions qui ont été faites aux commissaires ont toutes été étudiées et analysées rigoureusement. Par exemple, les agrandissements suggérés par certains citoyens sont impossibles à réaliser, soit parce que les terrains des écoles indiquées ne nous appartiennent pas, soit qu’ils ne sont pas assez grands, soit parce que leur coût est trop élevé ou soit parce que le nombre d’élèves y serait trop nombreux», a indiqué Carole Lavallée.

 

En ce sens, la décision a été prise dans le respect du cadre financier de la CSMV, a-t-elle ajouté.

 

Or, «les avis reçus contenaient des propositions et des recommandations dont nous devrons tenir compte pour la suite des choses», a lancé Mme Lavallée, en disant vouloir que les projets en soient un de «communauté».


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.