Actualités

Du bleu partout en Montérégie pour le mois de sensibilisation à l’autisme

Du bleu partout en Montérégie pour le mois de sensibilisation à l’autisme
Emilie Tremblay
le 25 mars à 14:00

Pour l’organisme Autisme Montérégie, avril est l’occasion de se joindre au mouvement mondial de sensibilisation à l’autisme en inondant la région, et plus globalement la province, de bleu.

Lors d’une conférence de presse lundi matin, l’organisme a invité les citoyens à se joindre aux commissions scolaires, au réseau de Centres de la petite enfance (CPE), aux organismes communautaires, aux municipalités, aux élus provinciaux et aux partenaires d’Autisme Montérégie à arborer le bleu, pour élargir le regard porté sur l’autisme.

L’organisme lancera aussi Tous ensemble le 2 avril, avec 5 $, une campagne de financement qui invite les citoyens à faire un don de 5 $ à Autisme Montérégie en textant AUTISME au 20222 le 2 avril, journée mondiale de l’autisme.

Plusieurs initiatives et événements auront lieu partout en Montérégie pendant le mois d’avril, dont quatre conférences-témoignages données par des personnes autistes ou leurs parents.

Pour la directrice générale d’Autisme Montérégie, Nathalie Sapina, la sensibilisation est une responsabilité collective. « Il est essentiel de travailler à une sensibilisation parce que sinon on fait seulement une différence dans la vie individuelle des gens, mais on ne fait pas une différence sociale. Il faut absolument que les personnes autistes trouvent leur juste place et qu’ils puissent être des membres à part entière de la collectivité. »

Elle espère d’ailleurs que cette levée de fonds sera suffisante pour embaucher un agent de sensibilisation, qui pourrait remplir les besoins des nombreux milieux, de travail, scolaires et autres, qui demandent des conférences et des interventions sur le sujet.

Les besoins en termes de ressources en autisme sont en hausse et l’organisme a dénoté une importante augmentation du nombre d’appels en 2018, soit 868 de plus que l’année précédente. Selon son rapport d’activités, de ce nombre une quantité « exponentielle » provient du réseau de la santé. Plusieurs défis qui attendent les familles sont liés à l’obtention des services dans le système de santé, notamment les délais, les refus des allocations pour les enfants handicapés, et la restructuration du personnel dans le réseau de la santé.

Le ministre délégué à la Santé, Lionel Carmant, était présent lors de la conférence. Il en a profité pour souligner l’arrivée d’une initiative pour améliorer le dépistage chez les enfants à l’aide d’un ajout de 800 professionnels dans les CLSC à travers le Québec. Celle-ci, intitulée Agir Tout, a pour objectif de dépister l’ensemble des enfants avec un trouble de neuro-développement afin de diminuer leurs facteurs de vulnérabilité en leur donnant des services le plus tôt possible avant leur arrivée en maternelle. La Montérégie sera parmi les premières régions à y bénéficier dès la première année de son installation.

Crédit photo : Autisme Montérégie


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.