Actualités

Dîner de la mairesse: Doreen Assaad s'engage à collaborer avec les autres élus

Dîner de la mairesse: Doreen Assaad s'engage à collaborer avec les autres élus
Aimée Lemieux
le 12 avril à 17:55

À l'occasion du Dîner de la mairesse de Brossard, organisé par la Chambre de commerce et d'industrie de la Rive-Sud, Doreen Assaad a confirmé la «volonté» de son conseil municipal de travailler «en équipe» avec les élus municipaux de l'agglomération de Longueuil, ce qu'elle qualifie d'un véritable «changement d'attitude».

«Il n'y a pas si longtemps, une telle rencontre sur le territoire de Brossard aurait été impensable. Les divisions caractérisaient les relations», a indiqué d'entrée de jeu la mairesse.

 

Preuve de cette «réunification»: ses homologues de l'agglomération étaient au Centre socioculturel, jeudi, afin d'entendre son allocution. Doreen Assaad a profité de cette tribune pour présenter ses ambitions et sa vision pour la prochaine année.

 

La mairesse a vanté «l'effervescence économique, sociale et culturelle» de la Rive-Sud, du «jamais vu» dans la région, soulignant au passage l'arrivée de Molson Coors ainsi que la mise en service du nouveau pont Champlain et du Réseau express métropolitain (REM). L'intérêt des Brossardois est «étroitement lié» au «succès» de la Rive-Sud, a soutenu Mme Assaad.

 

Les «importants investissements commerciaux et résidentiels» des dix dernières années ont modifié le portrait socioéconomique de la Ville, a-t-elle signifié. Les deux quartiers TOD, deux vastes projets de développement, génèreront des retombées de près de 2 G$, a cité en exemple la mairesse.

 

Le chantier le plus «spectaculaire» demeure toutefois celui du nouveau pont Champlain, a noté Doreen Assaad, qui est d'ailleurs convaincue que l'échéancier sera respecté. «À chaque jour, nous constatons que les travaux évoluent. Je suis certaine qu'il sera mis en service en décembre prochain, comme prévu», a-t-elle tenu à préciser.

 

Franchir le cap des 100 000 habitants

 

L'Institut de la statistique du Québec prévoit que d'ici 2026, Brossard comptera 102 000 résidents. La mairesse estime de son côté que le cap sera franchi «bien avant».

 

«D'importants défis» attendent maintenant la Ville: davantage de conseillers municipaux devront être élus et d'autres comités et commissions devront être mis en place, explique Doreen Assaad.

 

«Parce que ça bouge tellement vite, il faut prendre un peu de recul et décider de ne pas développer tel ou tel terrain, ou encore, de protéger certains espaces. On doit avoir une vision à long terme. On doit penser aux futures générations, pas seulement aux citoyens d'aujourd'hui», a-t-elle signifié.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.