Actualités

CSMV: 70 000 $ pour un tout nouveau Fab Lab

CSMV: 70 000 $ pour un tout nouveau Fab Lab
Courtoisie: Commission scolaire Marie-Victorin
Aimée Lemieux
le 31 mai à 12:15

La Commission scolaire Marie-Victorin (CSMV) inaugure un laboratoire de fabrication numérique (Fab Lab) au Centre d’éducation des adultes (CÉA) Le Moyne-D’Iberville.

L’implantation du laboratoire ultramoderne représente un investissement de 70 000 $.

 

L’atelier comprend des logiciels de modélisation 2D et 3D ainsi que des machines-outils, soit une découpeuse laser, une imprimante 3D, une découpeuse de vinyle et une machine à broder.

 

Les élèves pourront donc concevoir différents objets, par exemple des porte-clefs, des figurines et des pièces de jeu. Il sera également possible de reproduire un dessin sur un chandail par une broderie ou de fabriquer un modèle réduit à partir de plans conçus à l’ordinateur.

 

En somme, «les applications sont multiples et il s’agit d’un cadre d’exception pour initier les élèves aux technologies, à l’informatique, aux mathématiques, bref, aux sciences en général», indique le communiqué émis par la Commission scolaire Marie-Victorin.

 

Perspectives à venir

 

Même si le laboratoire est en phase d’implantation, ce sont déjà plus de 1000 élèves qui ont pu profiter des nouveaux équipements.

 

Éventuellement, plusieurs types de formations seront ajoutés et d’autres groupes d’utilisateurs pourront exploiter les installations, précise la Commission scolaire Marie-Victorin.

 

Un premier projet éducatif

 

Des élèves du primaire et du secteur des adultes collaboreront à un projet commun, annonce la CSMV.

 

Deux groupes d’étudiants du secteur de l’éducation aux adultes produiront, avec leur enseignant, une imprimante 3D portative à partir des équipements du Fab Lab.

 

Chacune des imprimantes conçues sera offerte à une classe du primaire qui en aura suivi l’évolution. Les élèves apprendront également à l’utiliser dans le cadre d’un atelier portant sur le projet.

 

Le ministère de l’Économie, de la Science et de l’Innovation a d’ailleurs annoncé un soutien financier pour ce projet collaboratif, dans le cadre de NovaScience, un programme qui appuie les initiatives scientifiques et technologiques comme moyen d'éduquer les jeunes.


Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.