Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : Un fonds d’urgence par Centraide du Grand Montréal

COVID-19 RIVE-SUD : Un fonds d’urgence par Centraide du Grand Montréal
Juliette Poireau
le 27 mars à 10:15

L’organisation Centraide du Grand Montréal a mis en place un fonds d’urgence COVID-19 afin d’amasser de l’argent pour ses organismes membres dans le but d’assurer la continuité de leurs activités pour aider les gens les plus vulnérables.

Considérant que de nombreuses personnes sont confinées chez elle, soit en raison de leur âge, d’une perte d’emploi ou d’un isolement volontaire, plusieurs familles sont en manque de ressources. Aussi, celles en situation de pauvreté qui ont normalement recours aux services d’organismes n’y ont plus accès en raison de fermetures.

C’est pourquoi l’organisation a mis sur pied ce fonds d’urgence. Jusqu’au 30 avril, la totalité des dons amassés par Centraide du Grand Montréal sera versée aux différents organismes communautaires qui en ont besoin pour poursuivre leurs activités. Sur la Rive-Sud, Centraide compte une cinquantaine de membres, dont au moins 20 à Longueuil.

La mission première dans la crise actuelle est « d’assurer une sécurité alimentaire pour tous », selon Centraide. Ainsi, ce fonds permettra la continuité de la distribution de nourriture dans les banques alimentaires, comme le fait Moisson Rive-Sud par exemple. De plus, les organismes qui préparent des paniers et/ou des repas individuels et les redistribuent aux personnes dans le besoin recevront aussi une aide financière provenant de ce fonds.

En second lieu, Centraide veut renforcer les services d’écoute, d’aide et de référence. De ce fait, elle souhaite ajouter des ressources humaines pour répondre aux demandes des personnes vulnérables et isolées, comme les aînés, les nouveaux arrivants, les personnes ayant de problèmes de santé mentale, celles qui sont fragilisées par la maladie ou confrontées à des pertes de revenus, à l'insécurité alimentaire, à la violence, etc.

L’organisation collaborent avec d’autres leaders communautaires afin de trouver différentes solutions pour venir en aide aux personnes les plus vulnérables dans cette situation de pandémie mondiale. Les demandes de services augmentent, mais les ressources, autant humaines que monétaires, diminuent.

En attendant, Centraide fait appel à la population québécoise : « Nous vous invitons à être plus attentifs aux personnes qui nous entourent. Assurons-nous que nos aînés ne manquent de rien, que les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale soient davantage rassurées, et que les personnes isolées reçoivent l’information et le soutien nécessaire. »

Pour mieux outiller les citoyens à l’entraide, l’organisation a mis en place « 8 idées pour se serrer les coudes » en cette période de crise :

  • Rester positif pour mieux aider les autres.
  • Téléphoner à nos proches isolés et s’assurer qu’ils ne manquent de rien. Livrons-leur des repas cuisinés avec amour et aidons-les à faire leur épicerie.
  • Rassurer les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale dont l'état risque d'être exacerbé compte tenu de cette période difficile.
  • Joindre les lieux de partages citoyens sur les réseaux sociaux où se trouve un esprit de communauté et des services pratiques.
  • Encourager les commerces locaux pour s’approvisionner. Ces commerçants, artisans et entrepreneurs québécois vivent eux aussi des moments difficiles.
  • Faire preuve de civisme dans nos achats. En laisser pour les autres.
  • Occuper les enfants à la maison en leur proposant d’écrire des lettres ou de faire des dessins destinés aux proches isolés.
  • Offrir notre temps aux organismes qui ont besoin de bénévoles.

Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.