Actualités

COVID-19 RIVE-SUD : Éclosion de cas dans un camp de jour de Sainte-Catherine

COVID-19 RIVE-SUD : Éclosion de cas dans un camp de jour de Sainte-Catherine
Image : Ville de Sainte-Catherine
Juliette Poireau
le 14 juillet à 10:00

La Ville de Sainte-Catherine a annoncé samedi après-midi qu’une personne présente au camp de jour a reçu un diagnostic positif à la COVID-19. On apprend une deuxième infection lundi, encourageant la Ville à suspendre le camp de manière préventive jusqu’à la fin de la semaine.

« On va continuer à travailler très fort pour assurer la sécurité de nos citoyens et nos petits citoyens, c’est pour ça que la Ville est préventive en fermant temporairement le camp afin d'être solidaire pour que tous soient protégés du virus », exprime Amélie Hudon, la directrice générale des communications à la Ville de Sainte-Catherine.

Rapidement, la Ville a tenu à informer les parents des enfants qui fréquentent le camp de jour, en plus de joindre les familles dont les enfants ont été en relation avec l'une des personnes infectées.

D’ailleurs, tous les individus ayant été en contact rapproché avec les malades sont actuellement mis en isolement préventif et sont engagés dans une démarche de dépistage de la COVID-19.

Il est néanmoins impossible de savoir si les cas confirmés sont des employés, des enfants ou des visiteurs, en raison du principe de confidentialité.

L’enquête épidémiologique est en cours, afin de déterminer le nombre de personnes qui auraient pu être contaminées par ces deux nouveaux cas et d’analyser si les protocoles sanitaires ont bien été appliqués au sein du camp.

« La Direction de la santé publique poursuit son enquête avec ces nouvelles informations [le nouveau cas], mais estime que le risque de transmission demeure faible pour la majorité des enfants », mentionne la Ville sur son site Internet.

La Ville de Saint-Catherine assure que toutes les mesures sanitaires étaient bien respectées au sein de son camp de jour pour « protéger les enfants et leur offrir un environnement sécuritaire ». En effet, la Ville a mis en place les différentes normes et recommandations émises par le Guide de relance des camps, qui sont appliquées quotidiennement.

Le camp de jour semaine 4 est désormais suspendu en raison d’une deuxième personne contaminée, et tous les parents des enfants inscrits recevront un remboursement pour l’ensemble de la semaine.

« Si on décide de rouvrir lundi prochain, nos mesures de désinfection seront renforcées, ainsi que le respect de la distanciation sociale de deux mètres entre les jeunes, comme nous l’avons fait hier avant de fermer le camp », détaille Amélie Hudon.

Surveillance des symptômes

Selon les exigences de la Direction de la santé publique, la Ville souhaite rappeler aux parents des enfants qui fréquentent le camp de jour l’importance de surveiller les symptômes de la COVID-19 : fièvre, toux, difficulté respiratoire, perte d’odorat et/ou de goût, diarrhée, etc.

Si une personne développe l’un de ses symptômes, un test de dépistage est fortement recommandé, en plus de devoir se mettre en isolement volontaire et d’éviter le contact avec d’autres.  


Laissez un commentaire

Votre courriel ne sera pas publié. Les champs obligatoires sont indiqués avec *
TVRS se réserve le droit de retirer tous commentaires considérés litigieux.